Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'aube aux doigts de rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: L'aube aux doigts de rose   Dim 5 Déc - 19:37

    Cela faisait maintenant une semaine que je vivais dans ce corps. Un adolescent, aux boucles rousses, grand et efflanqué. Pas le moindre abdominaux sous cette peau de vierge… C’était frustrant de devoir se cacher dans un tel déguisement. Mais c’était une chance. Sans cela, j’aurais vite été arrêté et jeté aux fers, sinon pendus sur le forum. Une perspective peu attrayante. En attendant, j’avais trouvé refuge chez des amis, un couple qui avait un enfant, celui dont je prenais l’identité. Ces amis appartenaient depuis longtemps aux Cavaliers Solitaires, et c’était en toute confiance que j’étais allé chez eux pour trouver une couverture. En attendant de retrouver Ayren et Khornel, je n’avais d’autre choix que celui de me cacher.

    Le Soleil se levait sur la Cité, et j’avais l’envie de sortir. Je devais prendre l’air, me rafraichir l’esprit. Je me levais de ma couche, effleurait la tête du jeune homme endormi pour être sûr de garder son apparence encore une heure, puis enfilait une lourde cape de fourure blanche. Dans mon véritable corps, cette cape me paraissait bien plus légère… Je chaussais des guêtres et des bottes, et sortais. Les habitants se réveillaient doucement de leur nuit, tandis que l’aube se levait paraisseusement. Je voyais alors des nuages, sombres, se profiler au Nord. Le temps allait être mauvais d’ici quelques heures… Mais j’aurais eu le temps de rentrer d’ici là.

    Marchant dans les rues presque désertes, j’observais avec intérêt ce début d’effervescence. Ici, un laitier déposait les bouteilles devant les portes, ici, un pauvre gosse courait après un chat. Je pris la direction de la place du centre, pour voir les missions du panneau. J’étais incapable de lire ce qui était écrit, mais je reconnaissais très bien mon portrait. Mon visage était placardé dans un coin, à côté de mes frères. Les voir à nouveau me pesait. J’espèrais qu’ils s’en sortaient, qu’ils étaient ensemble, quelque part. Je priais pour leur sécurité, puis m’écartait. J’allais m’assoir sur un banc, étendait les jambes et rejetait la tête en arrière pour réfléchir. A peine deux minutes plus tard, quelqu’un s’asseyait à côté de moi. Je décidais de l’ignorer, mais a priori, ce n’était pas l’intention de l’autre.

    « A ton âge, tu es bien matinal. »

    A mon âge… Je riais à l’intérieur de moi. J’avais bien dix ans de plus que ce môme, mais forcément, l’inconnu n’en savait rien. Je m'asseyais plus convenablement, me sentant obligé de répondre, mais me bornait à regarder le sol.

    « C'est vous qui le dites... »

    J’espérais décourager l’inconnu par cette réponse laconique, mais il continua de me parler…


Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Lun 6 Déc - 1:37

En vérité, l'homme n'entendit que ce qu'il voulait entendre et ne perçut pas le sarcasme dans la voix du jeune homme. Les évènements de la veille l'avaient pas mal secoués et il voulait surtout discuter avec quelqu'un... parler de tout et de rien comme si rien ne s'était passé. Il expliqua donc à l'adolescent qu'il était ravi de voir que la jeunesse d'aujourd'hui n'était pas totalement perdue et qu'elle avait encore connaissance des bonnes valeurs. Il enchaina sur la notion du travail bien fait, sans laisser le temps à son interlocuteur d'en placer une. Il parlait pour parler, pour évoquer des choses stables qui restaient éternelles.
Il posa simplement une question, mettant une parenthèse à son laïus.


" As-tu une idée de ce que tu veux faire de tes dix doigts petit ? C'est tellement important d'avoir un but dans la vie. "
Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Lun 6 Déc - 22:33


    Je l’écoutais à peine parler, les yeux levés vers le ciel. J’observais le jour qui se levait, teintant le firmament d’une couleur d’ambre. L’autre ne sembla pas remarquer mon inattention, ce qui, au fond, m’arrangeait tout à fait. L’inconvénient d’être jeune, c’était d’être considéré comme tel. On imaginait les jeunes gens curieux, avides de savoir, bref, on attendait d’eux qu’ils s’intéressent. Mais ce n’était pas vraiment le cas. Je n’avais plus l’âge de m’émerveiller sur les paroles d’un homme qui avait simplement besoin de parler. Quand je me rendis compte d’un changement de ton dans son discours, je me tournait vers, un peu ennuyé de n’avoir rien suivit. Avec un petit effort, je me souvenais de la question. Du moins, je la devinais.

    « Mon rêve ? »

    J’eus un rire bref. C’était assez ironique de s’inventer des rêves, tout en vivant caché pour réaliser le sien. Je fis mine de chercher un instant pour mettre des mots sur mes pseudo-désirs, puis répondais.

    « Être Empereur à la place de l’Empereur ! Non, sérieusement… Si je pouvais être... J’sais pas, utile. Ouai, ça serait bien. Être utile à quelqu’un. »

    J’avais beau me plaindre, jouer le rôle d’un adolescent pouvait être amusant. Je me souvenais tout à fait de l’avoir été, et d’ailleurs, ne risquais pas de l’oublier. De toute manière, une part de moi-même ne grandirait jamais. Je m’adossais au banc, l’air de réfléchir. En réalité, je regardais les gens aller et venir, espérant reconnaître l’un d’entre eux. Après tout, s’il fallait croire en quelque chose, autant que ce soit en une chose réalisable. Présentement, j’espérais reformer le trio Wolf. Je me demandais alors qui était cet homme, et s’il désirait uniquement étancher sa soif de parler.

    « Au fait, je me souviens pas, vous m’avez dit votre nom ? »

    Un homme passa près de nous, puis se dirigea vers le panneau d’affichage des missions. Il colla un nouveau papier, scruta le mur, puis raya quelque chose sur une liste. Je pensais avec amertume à une arrestation parmi les traîtres. Mon cœur s’alourdissait à chaque fois. Plus j'attendrais, plus cela lésait le groupe.



    [ HJ : Si un vrai perso veut participer, d'une manière ou d'une autre, c'est tout à fait possible ! ]

Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Mar 7 Déc - 21:54

[HJ : Bien d'accord !!! Le PNJ n'est là que pour permettre de jouer... Si quelqu'un veut intervenir dans la conversation ou dans le même sujet, il n'y a aucun soucis !! C'est même recommandé !! ]


" Être utile... L'être au moins pour une seule personne c'est plus que ce qu'on peut espérer. Je te souhaite d'y arriver car c'est un rêve à la portée de tout ceux qui le veulent vraiment. Être empereur c'est plus compliqué. " termina-t-il avec une pointe d'humour.

L'homme passa une main dans ses cheveux châtains coupés courts. Oui, qu'il était bon d'être utile à quelqu'un, de compter pour cette personne. Sa fille était grande désormais et ses fiançailles approchaient. Il était temps de passer le relais...
Il tourna machinalement l'anneau qu'il portait à l'annulaire gauche alors que le gamin lui demandait qu'ils s'étaient présentés.


" Victor Hubo. Poète à mes heures perdues... Ce qui peut expliquer ma mélancolie, je m'en excuse jeune homme. Et vous êtes ? "
Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Mer 8 Déc - 17:33

Jack arriva un peu perdu et en espérant que les indications de la marchande était bonne. Cependant, un doute s'immisca en lui. Par chance deux personnes discutaient près de l'endroit indiqué. Il fut encore plus intéressé quand ils parlèrent de l'empereur.

"Excusez moi de vous déranger.. Vous cherchez à être utile. C'est justement ce que je recherche." Dit-il en souriant.
"Je cherche un magasin de soins et de bandages. Pourriez-vous m'indiquez celui-ci ? J'aimerais faire quelques acquisitions.
Quant à votre volonté de devenir empereur, j'espère que vous donnerez moins mal de tête que celui-ci." Dit-il en se remémorant la scène du briefing et son mal de tête qui était survenu.
Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Mer 8 Déc - 18:54

    Ah, c’était donc un poète ! Cela pouvait expliquer ce besoin de parler, sans doute. Je me levais pour me dégourdir les jambes tout en restant près du banc. Je pouvais avoir envie de partir, mais je n’allais pas renoncer à être courtois sous pretexte de vouloir la paix. Quant à sa question, je n’eu aucun mal à lui répondre. Je m’étais fait à ma nouvelle identité.

    « Je m’appel Will m’sieur. Mon nom c’est Will Galath. Et je ne connais rien à la poésie. En fait, je ne sais même pas lire. »

    Il se trouvait que je n’avais pas honte de cette faiblesse. Parce que je savais la compenser. J’étais assez habile en d’autres domaines. Ne serait-ce que pour me battre. En plus, j’avais quelques perfidies dans mon jeu, finesses innatendues et décisives. Mais effectivement, les lettres étaient pour moi un monde inconnu. Une lacune que j’espèrais tout de même combler un jour. Cela m’avais déjà fait défaut, ne serais-ce que pour écrire des lettres. Je devais passer par un intermédiaire à chaque fois, et pareil pour pouvoir lire la réponse, quand il y en avait une. Heureusement, tout de même, si j’étais illétré, je n’étais pas totalement idiot.

    Un homme vint alors vers nous. Il m’était inconnu, j’étais certain de ne l’avoir jamais vu. Il demandait son chemin pour le magasin de soin et bandage. Et avait mentionné l’Empereur. A ce que je compris, il lui avait parlé, jusqu’à en avoir un mal de crâne. Je pouvais sans doute essayer d’en savoir un peu plus, et apprendre quelques informations intéressantes.

    « Je peux vous y conduire, si vous n’y voyez pas d’objection m’sieur. »

    Que Hugo me donne son accord ou pas, cela m’étais bien égal, et à lui aussi, je n’en doutais pas. Puisque j’étais debout, j’en profitais pour faire un pas en direction du magasin, prêt à y emmener cet homme qui parlait avec l’Empereur.

Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Jeu 9 Déc - 18:13

"Volontiers car s'orienter dans ces ruelles est un véritable défi. En théorie, cela devrait être ici quelques parts mais je n'en sais pas plus.

Will Galth ? Will Galath ? Ce nom me dit quelque chose mais c'est sûrement caché dans un recoin de mes pensées. cela me reviendra en tout voulu. Je me présente Jack Streavoog.
Et bien, mon cher Will, orientez moi. Je n'aime pas trop être prêt de ce panneau. Cela fait trop penser au boulot. En parlant de ça, après avoir rempli votre but de vie, c'est à dire m'être utile. Le monde s'offre à vous. A voir votre carrure, je doute que vous aimez rester en place. Je me trompe ?"

Jack pensait à Zilean. Celui-ci recrute des poulains prometteurs et dont le dernier avait été soigné par leur soins. Peut-être que Will pourrait être son rival ? Une idée germa. Nous verrons bien si celle-ci allait fleurir.
Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Jeu 9 Déc - 23:24

    J’eus la confirmation que cet homme bossait pour l’armée. Je devais rester prudent, même si mon identité était parfaitement rôdée, il y avait des risques que je me trahisse si je baissais ma garde. Une seconde d’inatention pouvait faire capoter le meilleur des plans.

    « Will Galath, m’sieur Streavoog. Vous travaillez pour l’Empereur vous dites ? »

    Je songeais que mon corps d’adolescent était un camouflage bien utile. Si on se méfiait d’un homme inconnu, on ne se méfiait pas d’un jeune qui sortait à peine de l’enfance.

    « J’aime bien bouger, sûr. Mais me battre, c’est pas mon truc. Vous pouvez en juger vous-même d’ailleurs : je ne suis pas très épais. »

    C’était une remarque un peu idiote. Pour se battre, il fallait autant d’esprit que de force. Un combattant agile et rapide était même plus efficace qu’une grosse brute sans cervelle. Je me tournais vers le premier homme, faisait un geste respectueux et lui souhaitait une bonne journée. Après ceci, je commençais à marcher dans une direction, choisissant un chemin qui n’était pas le plus directe, sans pour autant faire un trop grand détour. Je ne voulais pas que cela paraisse trop suspect.

    « Suivez-moi m’sieur, c’est par là. », ajoutais-je en commentaire.

Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Ven 10 Déc - 0:18

"Travailler est un bien grand mot pour bien peu. N'importe quel soldat peut se vanter de travailler pour l'empereur. Le connaitre est plsu difficile. Je ne le connais pas. Il ne se laisse pas approcher facilement et je déteste aller au chateau. C'est du boulot pour une bande d'hauts gradés en manque de sensations forte. Sans compter les piliers. Ceux-là, ce sont les pires. En deux secondes, tu peux être congerler, brûler, enterrer, ... J'ai toujours la grande chance de tomber contre un pilier qui est de mauvaise humeur. On en voit de toutes les couleurs. je me demande bien combien il peut y en avoir. Enfin bon, tout le monde rêve de devenir pilier. Il vaudrait que j'en parle à l'arbre monde. Il me fera peut-être élever au rang du pilier des ombres. hahahahah."

Jack racontait tout et n'importe quoi. Tout ce qu'un jeune aimerait en théorie entendre. Qui n'a jamais aimé ces histoires héroïques, ce monde plein de magie. Cependant, il n'avait pas le temps de raconter une histoire d'un grand général ou d'un pilier ou la sienne. Le magasin devait être tout prêt. Il se résigna et continua à parler en suivant le jeune garçon.

"Tu n'aimes pas te battre? C'est étrange pour un jeune d'aujourd'hui. Cependant, tu as raison. La science et la ruse sont les meilleurs armes d'un homme. Le tout est de savoir s'en servir. Je me dispute souvent avec le maitre d'arme pour ça. Il est plus pour le physique. A la fin, on se retrouve toujours avec une salle d'arme explosée et moi, avec des bouts de ferailles partout dans le corps.
Le monde a besoin de héros. Cela ne t'interresserait pas de travailler pour l'Empereur et de rejoindre nos rangs ? Ne fusse que pour un petit temps. je peux te faire entrer avec une lettre de motivation. Je suis professeur à l'académie."

Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Sam 11 Déc - 21:22



    Je le menais à travers une rue parallele au magasin, l’écoutant parler avec un intérêt faussement admiratif. J’étais déçu qu’il ne le connaissa pas, mais croiser une personne qui avait déjà parler personnellement à l’empereur était rare. Surtout de croiser cette personne par hasard. Il me proposa alors de rejoindre les rangs de l’armée. Une idée germa en moi. Quoi de mieux que d’infiltrer les militaires pour obtenir des renseignements ? Cela m’aurait également permi de faire des sabbotages, ou même des libérations de prisonniers, qui sait. Être infiltrateur avait bien des avantages. Mais je ne pouvais pas accepter, mon apparence trompeuse n’était pas éternelle. Elle était même très restrictive. Il me serait impossible de gérer ça. Enfin si, mais cela comporttait bien trop de risques.

    « C’est très intéressant comme proposition, mais je n’peux pas accepter. Vous savez, mon père aurait trop peur que je travaille pour l’armée. Il voudrait pas me voir abîmer. Et puis j’ai le rêve de servir aux gens, mais c’est un rêve. Mon père m’a trouvé une place chez un artisan, j’irais y travailler dans quelques mois si tout roule encore jusque là. Mais j’vous remercie, m’sieur, parce que c’est pas tout les jours qu’on me propose du travail. »

    J’espérais qu’il n’en demanda pas plus. Refuser une lettre de motivation faisait mauvais genre, et je n’avais pas envie d’attirer l’attention sur le jeune Galath. Il me rendait service en me laissant prendre son identité, alors si je pouvais éviter de lui causer des ennuis, c’était tout aussi bien.

    « Vous dîtes être professeur, vous enseignez quoi ? J’ai toujours eu envie de faire un tour à l’académie. Comment vous y êtes entré ? »

    Chose que je n’avais jamais faite et qui pourrait bien m’être utile un jour ou l’autre. Connaître le terrain est une chose essentielle. En principe, les Cavaliers Solitaires n’avaient pas besoin de s’attaquer à l’Académie, mais tout était possible. Etant rattachée au pouvoir de l’Empereur, d’une certaine manière, elle pouvait se retrouver en ligne de mire à n’importe quel évènement qui en recquerait le besoin. On tournait alors au coin de la rue pour rejoindre celle qui était perpendiculaire à la ruelle où se situait le magasin. Il me restait peu de temps, mais si cela s’avérait nécessaire, je pouvais toujours le retenir d’une manière ou d’une autre.

Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Dim 12 Déc - 14:26

"Dommage. Cependant, je te la donne quand même. On ne sait jamais. tu peux changer d'avis."

Jack griffona sur une feuille de parchemin une lettre de motivation.
"Je sousigné, Jack Streavoog, déclare que le porteur de cette lettre est capable de suivre la formation militaire. En cas de problèmes, veillez en informer le signataire.
Signé, Jack Streavoog, professeur de chimie explosive."

"J'enseigne la chimie explosive. Toutes inventions explosant, détonant, novateur,... sort de mon laboratoire. C'est des études complètes et souvent à risque. Mon laboratoire a bien sauté une bonne centaine de fois. Si un jour, tu passes par là, passe par chez moi. On boira un café. On y rentre facilement en étant élève ou alors un peu plus difficilement par ses compétences et actes. J'étais un voyageur qui tentait d'améliorer le quotidien et d'aider ceux qui en avait besoin. Un jour, on me proposa d'enseigner ce que je savais à des élèves. Mes cours permettent à ceux n'ayant pas de grande force physique de déplacer des montagnes. Cependant, ceci est une autre histoire."
Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Dim 12 Déc - 15:38

    « Merci. Peut-être un jour… »

    Je prenais la lettre et la glissa dans une poche intérieure, un sourire aux lèvres, bien que le parchemin ne me serait pas utile. Au moins, il ne se doutait de rien à mon sujet. Comment le pourrait-il de toute manière ? Personne n’était au courant, dans mes adversaires, que je pouvais changer de forme. Et il fallait que cela reste un secret. Nous arrivions alors tout près du magasin. La devanture était soignée, peinte en vert et blanc. Son nom s’étalait en lettres gothiques sur un panneau, à côté de la porte d’entrée.

    « Professeur de chimie explosive ? C’est très spécialisé ça, non ? En tout cas, vous avez raison, la ruse permet de réaliser des exploits. Mon père arrête pas de me le rabacher, il suffit pas d’avoir des muscles, il faut aussi de la cervelle, ne serait-ce que pour savoir se servir de ses muscles. Je pensais… Vous savez ces trois gars, les Wolf. Ils sont rusés je crois, on a pas l’air de les retrouver. Vous en savez quelque chose ? J’ai pas vraiment pu lire le panneau d’affichage tout à l’heure, vous vous doutez pourquoi. »

    Je regardais la boutique et faisais un léger signe de tête.

    « Au fait, c’est là. J’espère que vous trouverez tout ce que vous êtes venu chercher. »

    Peut-être ce Jack aurait-il des infos me concernant. Une piste, ou quelque chose de semblable. De simples indices. Ou peut-être ne savait-il rien, il se pouvait même qu’il ne s’intéressa pas à la recherche des criminels. Même de ceux qui représentaient un réel danger.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Dim 12 Déc - 16:30

"Les Wolf, trois jeunes garçons ayant subis la misère du monde et ses traitrises. Je connais leur histoire ou celle qu'on veut bien me raconter. Je pourrais m'amuser à les retrouver. Cependant, cela ne m'intéresse pas. Je juge les gens sur leurs actes et non sur leur réputation. Je travaille pour mon peuple. Si ceux-ci ne provoquent pas de nuissance à l'égard de celui-ci, je ne changerai pas d'avis. Qu'il ose toucher à un des nôtres et je les ferai exploser.
J'ai du sang sur les mains comme eux. Pourquoi ai-je le droit de marcher tranquillement dans les rues et pas eux ? Tout dépend de leurs intentions mais celles-ci nous sont inconnues. Je crois que si j'en attraperai un, je lui demanderai d'abord pourquoi. Mais ceci a peu de chance de se produire."

Jack fut content de voir cette boutique. Les indications de la marchande étaient bien faussées. Il n'avait pas arrêté de marcher.

"Voilà donc le magasin. Enfin ! Trouver ce que je suis venu chercher ? Peut-être plus que tu ne le crois."
Jack avait foi en le destin. On dit toujours qu'on rencontre toujours une personne deux fois dans sa vie. Il ne connaissait pas ce garçon. Il ne savait rien de lui. Cependant, il avait l'air intelligent et rusé. Il trouvait dommage qu'il refusa son offre de rentrer sous les ordres de l'armée. Un gars comme lui aurait sûrement fait qu'une bouché du protégé de Zilean. Cependant, même s'il refusa, Jack pensa qu'il faut donner des vocations aux jeunes, surtout quand ils sont perdus. Jack laissa le choix au destin d'avoir peut-être un jour le plaisir de le rencontrer à nouveau.

"Au revoir et merci pour tout."

Jack rentra dans le magasin.
"Bonjour mademoiselle, j'aimerais avoir un colis de bandage et de désinfectant. Une série de solution apaisante et de morphine. Et rajouter moi aussi un paquet de cachet de somnifère. Merci bien."
Revenir en haut Aller en bas
Belredeth Wolf

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2010
Emploi/loisirs : Criminel

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Dim 12 Déc - 16:53

    Je fus assez surpris de sa réponse à propos de moi et mes frères. La plupart du temps, les gens me répondaient qu'ils avaient bien envie de nous faire la peau et qu'on serait mieux à croupir dans une geôle, sans savoir qu'ils s'adressaient à moi. Je songeais avec humour qu’il avait eu cette occasion de rencontrer l’un de nous. Je m’interrogeais un instant sur la marche à suivre, avant de parler. Il avait finalement opté pour la prudence.

    « Je me demande quel est leur but. Moi aussi j’aimerais bien parler avec l’un d’eux pour le découvrir. Mais effectivement, il y a peu de chance que cela se produise. »

    Jack me salua, et je lui rendis son salut. Enfin, il entra dans le magasin. Je l’observais quelques secondes demander à la vendeuse ce qu’il était venu chercher, puis tournais les talons. J’espèrais bien le recroiser un jour, cet homme parlait beaucoup. Il ne me révélait pas forcément des choses nouvelles, mais c’était intéressant. De plus, il avait un point de vue différent de celui de la plupart des gens. Ca, c’était un bon point. Peut-être ne me reverrait-il pas sous la forme de Will Galath, mais j’avais bien l’intention de le retrouver.

    Je marchais jusqu’à l’église, et regardais l’heure qu’affichait la grosse horloge. Il me restait peu de temps avant de retrouver mon véritable visage. Aussi, je me hâtais de rentrer pour éviter quelques ennuis compromettants. A peine refermais-je la porte de mes amis derrière moi que je redevenais Belredeth Wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Streavoog

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/09/2010
Emploi/loisirs : Professeur

MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   Dim 12 Déc - 18:54

La demoiselle apporta le paquet, Jack la paya et sortit du magasin. Il choisit une rue au hasard et retourna sur la place centrale. Ce qui trouvait étrange est le temps du retour qui lui parut moins long qu'à aller. Sûrement, un simple sentiment auquel il estimait ne pas faire attention.

Le voilà prêt pour de nouvelles aventures. Jack se dirigea vers la taverne du loup blanc comme convenu.


=> Taverne du Loup-Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aube aux doigts de rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aube aux doigts de rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» Les doigts de fées
» Une bataille à l'aube...
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: La Cité Blanche :: Le Forum-
Sauter vers: