Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au fil de soie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Reiko

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 33
Localisation : 21
Emploi/loisirs : lingère

MessageSujet: Au fil de soie   Mar 21 Déc - 20:50

"Au fil de soie" était une boutique raffinée. Élégante et cossue, elle était là depuis 3 générations de lingères, toute issue de la même famille. Une maison de deux étages à colombage laissait apercevoir des poutres en croisillon sur la façade. La vitrine donnait sous une arche attribuant au bâtiment une ambiance typée et chaleureuse. L'enseigne était peinte en lettre dorée et finement tracée à même la façade, au dessus de la lourde porte en bois. Lorsque l'on poussait cette porte, on arrivait dans une vaste pièce aux étals de toutes les couleurs et de toutes les matières. Au fil de soie avait un important réseau d'approvisionnement et d'importation, légal bien entendu, avec contrat à l'appui. C'est ce qui participait également au sérieux de la boutique et à la qualité de sa clientèle. Néanmoins, il était de notoriété publique que la boutique était tenue par des roturières, accessibles et humbles, dont la force de travail forçait le respect, aussi, il n'était pas rare de voir de petites gens venir s'habiller chez elles. Habits militaire, de cérémonie, de soirée, de mariage, de travail, de tous les jours..... Au fil de soie, le client est roi !
Au bout de la pièce, une table en bois massif servait de bureau et de caisse. La était d'ailleurs assise la patronne actuelle, Aya Reiko, jeune femme aux cheveux cendrés et aux yeux d'un bleu pur.
La seconde pièce était réservée au personnel, quelques jeunes filles, couturière, qui avait trouvé ici refuge et travail. Ce n'était pas tous les jours facile, mais elles avaient ainsi un salaire régulier et la reconnaissance de la patronne lorsque le travail était bien fait. A l'étage, une ou deux chambres pour loger les filles, ainsi que les lieux de vie privé d'Aya. Elle aurait pu loger ailleurs, mais elle préférait garder un oeil sur ses comparses et sur sa boutique, on n'était jamais trop prudent !

Aya avait donc les deux coudes sur la table.... La journée s'étendait, molle et longue, sans qu'aucun client ne vienne pour l'instant troubler son repos.



"pffff, c'est vraiment une sale journée pour les affaires aujourd'hui...."


Dernière édition par Aya Reiko le Jeu 23 Déc - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 13:42

Effectivement, les affaires n'étaient pas florissantes pour Aya ce jour-là... Mais n'était-ce pas normal au vu des évènements de la veille ? La Cité entière était comme en suspens. Digérant cette attaque surprise qui avait fait tant de dégâts et de frayeur.

Mais parce qu'on ne pouvait pas non plus rester cloitré chez soi, la peur au ventre, il avait fallu ouvrir les commerces. Cela entrainerait le réveil de la ville et éviterait son cloisonnement dans ses questionnements et ses inquiétudes. La vie devait continuer même si les cloches sonnaient les morts qu'on mettait en terre.

Une petite dame à la chevelure bleue et aux yeux sombres poussa la porte de la boutique. Le petit carillon tinta. Lolaï, la femme du Tavernier, avait besoin de renouveler quelques tissus de son établissement. Et comme elle connaissait bien le magasin "Au fil de soie" et la qualité du travail fourni ici, elle venait régulièrement se servir ici.
Habituée des lieux, elle salua donc avec un grand sourire la jeune patronne derrière son comptoir.



" Bonjour Aya ! Comment te portes-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Reiko

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 33
Localisation : 21
Emploi/loisirs : lingère

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 20:47

Aya rêvassait déjà aux lieux qu'elle pourrait aller visiter, nocturne ou non. Son rêve éveillé l'emmenait dans des contrées inexplorées, rudes, qui vaillent la peine que l'on se donne les moyens pour elles. Son livre de compte étalé devant elle semblait la narguer du coin d'une page, lorsque le carillon tinta et la ramena brutalement à la réalité. Un sourire s'étira volontiers sur son visage mutin. Prestement, elle se leva et traversa la pièce pour accueillir une de ces plus fidèles clientes. Dans un mouvement gracieux et humble, elle pencha le buste juste ce qu'il faut pour la saluer avant d'enfin s'exclamer :

"Dame Lolaï, je suis ravie de vous revoir ! Je me porte bien. Quelles nouvelles m'apportez-vous de l'extérieur?" demanda-t'elle, feignant l'inquiétude. "J'imagine que les langues se délient plus facilement par chez vous. Ici nous sommes un peu isolées, et nous ne nous aventurons peu en dehors à vrai dire. Mes filles sont comme dans un cocon, et peu téméraires pour les choses de la ville...."

Aya porta une main à sa bouche, confuse....

"mais je suis impardonnable, veuillez entrer et dites moi ce dont vous avez besoin! Malgré les événements, nous avons reçu il y a peu de magnifiques étoffes."

Et de guider la femme du tavernier vers un rayon en fond de magasin, et pour les confidences loin des oreilles indiscrètes, et pour les tissus nouveaux qui trouvaient leur place sur cette étagère.


Dernière édition par Aya Reiko le Jeu 23 Déc - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 22:00


" Je suis bien heureuse d'apprendre aucune de vous n'a été touchée par l'attaque... C'était impressionnant de se retrouver au milieu de tout cela... Heureusement que Forth était là ! "

Lolaï laisse échapper un soupir de soulagement. Elle qui se faisait toujours du soucis pour les autres, là voilà bien rassurée du sort de la lingère et de ses petites mains.
Elle suivit Aya vers l'arrière de la boutique. Elle voulait enchainer comme si de rien n'était sur le but de sa visite. Mais il était évident que la patronne de la Taverne du Loup Blanc avait besoin de parler également. Et s'ouvrir à cette serviable jeune femme, douce et patiente comme elle, était une chose toute naturelle.


" Les routes n'ont guère été perturbées alors ? Il semblerait pourtant que les choses vont bouger et il y aura peut-être des retards dans les prochains jours. Apparemment l'armée se prépare à de grandes missions et demander le concours de volontaires. "

Elle effleura les étoffes fraiches des derniers arrivages, chassant de ses pensées ces problèmes politiques qui heurteraient pourtant son établissement d'une façon ou d'une autre.

" Celle-ci me semblerait parfaite pour refaire mes draps de lit. Je pourrais aussi avoir besoin de nouveaux napperons pour les tables. "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Reiko

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 33
Localisation : 21
Emploi/loisirs : lingère

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 22:20

Aya inclina poliment la tête, écoutant les nouvelles de la ville et du monde. Il faut dire que lorsque c'était arrivé, elle récupérait de longues heures, très longues heures de veille, ou ses activités nocturnes avaient pris le pas, elle avait eu besoin de repos et elle était tombée comme une masse, heureusement que ses collègues pouvaient faire tourner la boutique sans elle, et que celle-ci avait été épargné...

"Oui, j'avoue mettre barricader dans ma chambre pour n'en sortir que tout récemment."

Aya tout en discutant, sortit un rouleau et commença à le dévider, invitant Lolaï à toucher et tester.

"oh si.... Certaines caravanes de marchands ne sont tout simplement pas arrivés à destination, mais quelques ont du trouver le bon chemin et sont arrivés à bon port. Et pour les affaires, cela risque de demander beaucoup d'anticipation, surtout pour les grosses commandes. Si vous avez besoin d'une nouvelle garde robe, il faudra si prendre à l'avance!"

Aya frappa dans ses mains vivement, et une jeune fille aux grands yeux verts, 17 ans peut-être, accourut dans la pièce pour aider Aya et servir leur cliente.

"quelle teinte souhaiter vous pour les napperons? Nous avons toute une gamme de coloris pastel. Naomie se fera une joie d'aller les chercher en réserve."

Naomie finit de sortir le rouleau qui plaisait à Lolaï, avant de courir en direction de la réserve.

"savez vous ce qui a provoqué tout ce remue-ménage en ville? Est-ce si grave que ce que laisse supposer la rumeur?"



Dernière édition par Aya Reiko le Jeu 23 Déc - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 22:38

Elle fut surprise d'apprendre que la jeune femme aux cheveux cendrés n'avait rien entendu. C'était vrai que sa boutique, et en ce sens c'était bienheureux, était éloignée du forum, lieu de l'attentat. Elle avait eu avoir vraiment besoin de sommeil pour n'avoir rien perçu des péripéties extérieures.

Lolaï vérifia la qualité du tissu sorti par Aya et acquiésa d'un hochement de tête. C'était toujours de la bonne qualité et depuis le temps, elle savait précisément ce qu'elle voulait.



" Plutôt du jaune pastel ou du blanc pour les napperons. Ceux que j'ai ont bien tenus mais ils s'abiment vite sous les coudes successifs qui se posent dessus. " sourit-elle.

Alors que la jeune Naomie repartait en réserve, la mère de famille répondit à la patronne des lieux. Il n'était pas bon d'inquiéter trop de monde et les pauvres filles qui travaillaient ici étaient bien trop innocentes pour qu'on leur mette des peurs de ce genre dans la tête.


" C'est une armée ennemie qui a tenté d'assassiner l'Empereur... Ce sont des animaux à la morphologie humaine, des lézards bipèdes. Pour celui qu'on a pu voir de près en tout cas... "
Elle frissonna à ce souvenir. Lolaï savait se montrer brave quand l'occasion se présentait mais ce n'était pas pour autant que les choses ne la touchaient pas. Elle avait eu si peur pour ses enfants et son mari lorsque cette chose était apparue devant le groupe où ils se trouvaient. L'homme-lézard, Naga d'après le nom qu'on lui donnait maintenant, était apparu sans prévenir dans les catacombes de la cité où les civils espéraient être en sécurité.

" Il y a eu aussi le serpent géant sur la grande place du forum. Ils l'ont enlevé maintenant. Heureusement que l'armée était là... sinon je n'ose imaginer les dégâts supplémentaires occasionnés... et les morts qu'on aurait compté en plus. Tu as eu bien de la chance de ne pas avoir assisté à tout cela. Car si certaines rumeurs sont accentuées, la majorité est vraie... "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Reiko

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 33
Localisation : 21
Emploi/loisirs : lingère

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 23:15

Aya frissonna réellement. C'était comme si il lui manquait une partie de sa vie.... Tout de même, avoir raté un épisode si traumatisant dans la ville. L'avait-on droguée pour qu'elle dorme comme ceci ? Avait-elle reçu un mauvais sort? C'était assez inquiétant, elle avait tant de choses a rattraper. Et si peu de marge de manœuvre pour ne pas risquer sa double identité. Comment faire parler un peu plus sa cliente sans éveillée les soupçons ?

"C'est affreux dame Lolaï.... Vraiment affreux. Je n'en ai aucun souvenirs, même pas un petit cauchemar. Croyez-vous qu'il soit possible que, choquée, mon esprit refuse de se souvenir ? Ce que vous dites est si.... Inconcevable!"

Elle porta la main à son cœur, comme pour se protéger. Elle tenta de garder un fil conducteur dans sa conversation, mais son esprit réfléchissait à plein régime... Il fallait qu'elle sorte, elle avait besoin de sortir. Mais trop de hâte ne serait pas forcément bien vu.

"Le jaune est peut-être un peu triste, je vous conseille plutôt l'orangé, c'est une couleur peu salissante et qui a le mérite d'égayer n'importe quelle table."

Elle se retourna et prit note des demandes de la jeune femme sur un calepin. "Mes filles s'occuperont de votre commande, cela leur évitera comme ceci de sortir pour l'instant. Je ne voudrai pas qu'il leur arrive malheur. Par contre.... J'ai besoin de comprendre et de me souvenir. Auriez une personne ou un lieu à me conseiller pour combler ce manque? De toute façon, je ne crois pas, effectivement, que cela se bousculera au carillon."

Elle rangea le rouleau, ferma le cahier, et prit quelques affaires dans un grand sac. "Naomie, tu fermeras derrière moi, je vais faire quelques courses!" cria-t'elle dans son dos.


Dernière édition par Aya Reiko le Jeu 23 Déc - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Mer 22 Déc - 23:29

La nouvelle semblait secouer fortement la tranquille Aya. Lolaï se maudit d'avoir trop parlé et d'avoir effrayé la jeune femme de la sorte. Enfin ce qui fit frisonner la lingère c'était plutôt le fait de n'avoir aucun souvenir de ces évènements.


" Si ton esprit s'est fermé à ces souvenirs, il n'est pas forcement bon de chercher à les raviver... "

Mais la petite patronne semblait décider à ne pas rester dans l'ignorance et lui demanda où elle pourrait se rendre pour avoir plus d'informations, susceptibles de lui faire retrouver la mémoire. A vrai dire, la femme de Forth ne savait pas trop où l'aiguiller dans cette quête.

" Le rempart. Tu peux aller voir au rempart que le serpent a brisé... mais il est désormais réparé par on ne sait quelle magie... Le forum en lui même, qui a été le centre de l'attaque... Je ne sais pas si tout a été entièrement nettoyé déjà. Et puis tu peux essayer de trouver des militaires qui seront plus à même de répondre à tes questions."

Elle accompagna Aya jusqu'à la sortie, restant qu'en à elle pour attendre le reçu de sa commande que lui présenterait Naomie dans quelques minutes.

" J'espère que ce dont tu te souviendras ne sera pas trop dur. "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Reiko

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 33
Localisation : 21
Emploi/loisirs : lingère

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Jeu 23 Déc - 20:54

"Ne vous inquiétez pas, Dame Lolaï. Je ne vais pas chercher à raviver le passé, juste à appréhender les événements présents et futurs, pour pouvoir anticiper et nous préparer si le besoin s'en fait sentir. Vivre couper du monde n'est pas une solution, et toute commerçante doit savoir établir un plan de secours pour sauver son service! Les tourments passés n'ont pas fait plier ma mère et ma grand-mère, je ne saurais être une Reiko, si je devais être la première à échouer..."

Aya se dirigea vers une patère en fer forgé s'alliant parfaitement au style rustique et raffinée de la maisonnée, et se saisit d'un long chaperon gris sombre en feutre, muni d'une capuche. Deux liens en cuir au niveau du col permettait d'accrocher cette cape improvisée sur ses épaules et lui permettait plus de discrétion que ses tenues voyantes d'apparat. Dans la rue, on était vite détroussé lorsque l'on montrait un peu trop de richesse !

Naomie revint bien vite déposa le double du reçu de la commande, et prit la place qu'occupait auparavant Aya sur le comptoir, et entreprit de finir les comptes. Aya se retourna vers elle et donna ses derniers ordres :

"Naomie, finis ceci puis ferme la boutique, dis aux filles que je leur offre leur après-midi. rendez-vous demain à la première heure, fraîche et dispos !"

Puis elle lui fit un petit signe et devança Lolaï pour lui tenir la porte, l'invitant à la suivre.

"Dans une petite semaine, vos draps et napperons seront prêts. Retournez-vous à l'auberge ? Je crois que le forum est dans la même direction, me trompe-je?"
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Personnage Non Joueur
Humeur : Neutre

MessageSujet: Re: Au fil de soie   Jeu 23 Déc - 21:05


" C'est évident. "

Lolaï préféra cette façon de voir les choses ainsi que lui exposa la jeune femme. Tacher d'être prévoyant dans ce métier compliqué de commerçant était salutaire à l'entreprise. Mais elle tacherait de se tenir au courant de ce dont s'était souvenue Aya lors de sa prochaine visite. Il fallait aussi qu'elle prenne soin d'elle même.

Elle récupéra son reçu qu'elle glissa dans l'une des poches de sa robe. Elle n'en regarda pas le montant, soucieuse de la meilleure qualité pour son établissement mais aussi connaisseuse des tarifs pratiqués ici. Depuis le temps qu'elle venait se servir ici !


" C'est exact, c'est sur le chemin. "

Les deux commerçantes quittèrent donc la boutique "Au fil de soie" en direction du forum pour l'une et de la taverne pour l'autre. Elles bavardèrent de choses et d'autres et alors qu'elles se séparaient au croisement d'une rue, la patronne du Loup Blanc invita sa consœur à leur rendre visite quand elle le souhaiterait.

[HJ : Je te laisse poster où tu veux, j'aviserais de ce que je prévoirais alors pour toi ;D ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fil de soie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fil de soie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au sujet de la soie
» Commande de fil de soie
» Corsage en soie d'araignée (Vêtement) VALIDE
» ~Carnet de Boule de Soie~
» Coeur de Soie || 11 Déc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: La Cité Blanche :: Le Forum :: Les magasins et boutiques-
Sauter vers: