Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il semble en colère .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Il semble en colère .   Sam 12 Juin - 16:06

La Salle du throne, toujours aussi vaste mais dépourvu de fantaisies, était occupé seulement par l'Empereur et quelques personnes. Aucun garde n'avait été appelé, mais quelqu'un était, devant lui à une dizaine de mètre, sur un genou, tête baissée. Le jeune Ezekiel tapotait du bout des doigts son siège, tandis que l'autre main lui servait à tenir son menton. Il ne semblait pas embêté, et son visage impassible pouvait donner lieu à quelque polémiques. Il ne parlait pas, mais quelqu'un qui le connaissait aurait compris qu'il était mal à l'aise, ou du moins... agacé . Il mit quelques secondes avant de soupirer fortement, analysant la personne incompétente qui se trouvait devant lui. Personne dans les alentours ne pouvait l'arrêter. Tant mieux, il avait envie de se défouler.

"Dis moi ton nom.
- Jeank, mon seigneur...
- Qu'étais-tu censé faire, Jeank ?
- Approvisionner un groupe de cavaliers partis en mission.
- Qu'as-tu fais à la place ?
- Je suis allé boire, mon seign... "

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, déjà ses mots avaient été hésitants, l'Empereur s'était approché, avait posé la main sur celle de Jeank pendant l'échange. Maintenant, ses yeux verts étaient devenus gris tempête. Une sensation de mal être s'installait dans le pauvre soldat, qui semblait ne plus pouvoir prononcer un mot. Il eut un mouvement de recul, ses yeux s'écarquilla devant l'immondice qui se présentait devant lui comme Empereur. Non, il avait compris que rien de ce qu'il voyait ne pouvait être réel, comme la douleur qui le consumait. Allait-il mourir pour cette faute là ? Pourquoi personne n'empêchait l'Empereur ? Ses pensées remplaçaient la souffrance, les images que lui envoyait le chef de la citée eut le don de l'achever psychiquement. Comment avait-il deviner ses points faibles de sa vie, ses erreurs ?
Jeank avait froid, il rassembla le désespoir qu'il avait pour crier, il ne put former un appel à l'aide. Juste crier. Qu'on l'entende, qu'on le sauve ou qu'on l'achève. Depuis combien de temps l'Empereur le martyrisait ? Quelques jours.. ?
L'Empereur ne mit que quelques secondes à mettre à néant celui qui criait devant lui. Gardant tout de même son allure de jeune inconscient, voilà, il était temps d'en finir.

La grande porte s'ouvrit en coup de tonnerre devant lui. Attirant l'attention d'Ezekiel, qui relâcha sa prise du soldat, écrouler par terre, en sueur, suffoquant, mais vivant .
Son bras droit, et Général Chef, Slayn, venait de débouler. Un des seuls qui connaissaient les dons complets de l'Empereur, et qui pouvait, de ce fait, l'empêcher de tuer quelqu'un.


" Toujours dérangé ... "
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Il semble en colère .   Sam 12 Juin - 16:53

Le chef suprême des armées de l'empire venait en effet de faire son apparition dans la vaste salle du trône. Vêtu d'un costume noble rouge sang et portant une cape d'un bleu marine profond autour des épaules, il était le seul chevalier de la cour à ne pas porter d'armure lors des combats et des réunions militaires. A quoi lui aurait elle servie? Son pouvoir le protégeait bien plus efficacement que n'importe quel artifice de cuir ou de métal et cela n'était qu'un ajout ajout de poid inutile pour le combat. Il arborait juste sa grande épée accrochée à son dos qui inspirait le respect autant que le personnage en lui même.

Les courtisans s'écartèrent sur son passage pour le laisser approcher du trône. Certains lui adressaient des regards admiratifs, en particulier les demoiselles présentes dans la salle, mais beaucoup lui adressaient un regard ambigüe, a mi chemin entre la peur et la méfiance.

Arrivé à hauteur de l'empereur et du soldat fautif, il posa un genou à terre pour saluer son souverain.


" Sire, je reviens actuellement des régions du Nord où nous avions envoyer un groupe de chevalier s'occuper des insurrections paysannes et dont nous étions sans nouvelles.

Il jette alors un regard méprisant au soldat apeuré à ses côtés

A mon arrivée, il s'avérait que l'absence de réapprovisionnement les avaient obligé à suspendre leur mission pour trouver des vivres. J'ai pris moi même la direction des opérations. La zone est à présent pacifiée et les chevaliers sont à présent de retour dans leurs familles."

Le soldat fautif comprenant que son inconscience aurait pu compromettre la mission s'accrocha désespérément à la cape du général l'air visiblement terrorisé.

"Pitier seigneur! J'ai des problèmes avec la boisson, j'ai une famille à nourrir, j'implore votre clémence, cela ne se reproduira plus, je ne me laisserai plus tenter."

Voyant que cette larve osait le toucher le général se leva et d'un mouvement de main fit léviter devant lui le soldat qui portait sur lui une cote de maille. Il resserra alors celle ci au niveau du cou de son subordonné pour l'étrangler tout doucement.

" Votre manque de professionnalisme me consterne 1ère classe Jeank... Compromettre la réussite d'une mission est l'équivalant d'une attaque contre votre patrie.

Quand on attaque l'empire... l'empire Contre-attaque!" (H.J désolé j'ai pas pu résister XD)

Il relâche alors son étreinte et laisse le soldat tomber au sol.

" Je pense que vous en avez assez subi pour aujourd'hui. Vous me ferez toutes les rondes de nuit ainsi que les corvées de latrines de votre division pendant un mois.

Il n'y aura pas de deuxième chances Jeank. Disparaissez d'ici."

Se courbant bien docilement tout en se retirant pour remercier le général de sa clémence, il disparut bientôt laissant bientôt l'empereur seul avec ses courtisans.

" Je ne tolère pas que vous tuiez impunément mes hommes sire. Pour ce genre de faute sans conséquence, il est plus judicieux de lui faire peur et de le laisser raconter ce qu'il a subis autour de lui. Un exemple comme celui ci calme les autres.

De plus si la nouvelle se répand que vous décimez mes troupes, mes subordonnés croiront que je cautionne vos actes et je perdrai mon autorité sur eux.

Je vous serai gré de me prévenir la prochaine fois que vous prend l'envie de ce genre de fantaisie."

Les personnes présentent poussèrent un son de surprise face au manque de soumission pour ne pas dire de lèche-bottisme dont faisait preuve le général face à son empereur.

Celui ci soutenait son regard ne semblant pas effrayé à l'éventualité d'un nouveau sort d'illusion
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Il semble en colère .   Sam 12 Juin - 21:43

Ezekiel était conscient de ce qu'il faisait, mais cela l'embêtait de laisser partir quelqu'un qui avait sentit ses pouvoirs. Qu'il en soit ainsi. Un claquement de langue, deux mages sortirent de nul part. Ils n'avaient pas besoin de demander quoique ce soit, ils avaient vu le soldat partir en courant, ils savaient ce qu'ils avaient à faire. Pour eux, il était presque plus simple de faire disparaître un corps que de devoir sortir de la tête toutes les horreurs que l'Empereur arrivait à faire voir à quelqu'un. Ils se hâtèrent donc, avant que le soldat ne puisse révéler l'existence des pouvoirs de l'Empereur, autre que sa télépathie, qui serait une bonne punition, non, il fallait lui retirer de la tête le fait que l'Empereur ait réussit à connaître sa vie, juste en lui touchant la peau. Bien sûr, l'Empereur soupira, passant une main fatiguée sur son visage, du bout des doigts, il toucha ses paupières, ses yeux avaient repris leur flamme verte.

« Je n'en ai que faire de ses fautes. Il se trouvait là et a été un bon défouloir. Dis-moi, es-tu venu parce qu'il criait trop fort, parce que tu savais que je ferais quelque chose en sachant sa faute, ou avais-tu une quelconque chose à m'annoncer ? »

Ezekiel n'intervenait pas quant aux réactions des gens qui l'entouraient. Il prenait l'impertinence – ce que croyais les autres – de Slayn comme une bonne manière de se contrôler. Qui sait ce qu'il pourrait faire s'il n'était pas là . Fort heureusement, il ne s'en prenait encore qu'à des coupables. Par contre, le fait de devoir prévenir son bras droit avant de pouvoir torturer quelqu'un le gênait. Il lui faudrait se défouler. Pourquoi n'y avait-il pas de guerre avec la Citée Kavki, il pourrait aller se battre et se déchainer. Mais passons, il fallait chasser ses pensées là. Alors, se remettant sur son trône, face Slayn, lui vint l'envie de le torturer, mais autre que des douleurs illusoire physique, qui pourrait peut-être juste le faire saigner du nez, tant il était puissant psychologiquement, cela ne vaudrait pas la peine. Non, il avait peut-être juste besoin de repos. Et, fermant à moitié les yeux, il écoutait cependant la réponse de son hôte, retenant un ultime soupire, il extirpa de ses lèvres un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Il semble en colère .   Dim 13 Juin - 5:47

Le général ne put que regarder avec dépit les deux mages sortir de la salle avant de jeter un regard défiant à l'empereur. Il savait que le sort de son subordonné était déjà réglé. Il méprisait et se méfiait de ces larbins qui exécutaient ce genre de besognes dans son dos, notamment parce qu'ils ne faisaient pas parti de l'armée, donc qu'il ne pouvait pas contrôler. Si son maître aurait demandé à d'autres soldats de faire cette tâche, il aurait suffit au général d'un simple regard pour les stopper. Il savait qu'à ce niveau il avait plus de pouvoir que lui. Si il devait entrer en rébellion, ce serai lui que l'armée suivrai et non un enfant de 16 ans. Il était donc logique que son maître possède lui même son propre groupe que Slayn ne contrôlait pas. Cela maintenait un équilibre certain entre les deux personnages et dans l'empire qui faisait que l'un ne pouvait pas évincer l'autre impunément. Cet état des choses était malheureusement une vérité pour tous les états où se trouvaient aux sommets des chaines du pouvoir deux Leaders aussi charismatiques l'un que l'autre (h.j La relation entre le roi Arthur et Lancelot est un bon exemple pour visualiser).

Normal donc qu'a ce niveau là, les deux préfèrent plutôt conserver des relations assez amicales, ponctuées de piques quand l'un dépasse les bornes, ce qui était le cas aujourd'hui.

Malheureusement, étant un des rares privilégiés à connaitre les réels pouvoirs du souverain, il savait également que cette fois, il n'y avait rien a faire.
Au moins les courtisant présent ignoraient ce qui se tramait en coulisse et cette parodie de clémence de sa part préservait sa réputation en temps que chef des armée.

Préférant oublier l'incident pour ne pas avoir à se mettre en colère, il répondit calmement à la question qui lui était posé.


"C'est un peu les trois à la fois... Je venait simplement vous annoncer mon retour dans la cité et vous avertir que j'étais de nouveau disponible pour toutes tâches que vous jugerai bon de me confier.

J'ai entendu des cris, j'ai compris ce qu'il se passait. C'était une bonne occasion de vous rappeler qu'un empereur acquière plus de pouvoir par le respect et en sachant faire preuve de clémence que par la simple terreur.

Tant que vous suivrez cette logique, vous ne serez pas un grand souverain."

Là, c'était franchement irrespectueux de sa part. Ce n'était pas la première fois mais encore une fois, les courtisants se reculèrent pensant que les deux hommes allaient finir par en venir aux mains.

Cela n'était jamais arrivé. Il y avait malgré tout des qualités que Slayn appréciait chez l'empereur qui faisait qu'il savait que sa fidélité lui était acquise. Et il se plaisait à penser qu'il y avait une part de réciprocité dans cette situation. De plus, cette pique était une réponse légitime au fait que l'empereur n'ai pas respecté le métier de son bras droit en lui prenant une tâche qui lui incombait, tel que punir un militaire qui à fauté, par simple jeu. Résultat un mort, probablement une famille éplorées à surveiller pour ne pas qu'il y ai de vengeance, et beaucoup de temps perdu alors que sa priorité reste l'ordre et l'efficacité.

Heureusement, un messager entra alors pour interrompre la scène et quérir un message au Général. Celui ci le lit aussitôt avec un petit sourire en coin.


"Bref, je pense que nous discuterons plutôt de politique en privé devant un bon repas. Pour l'instant le maître d'arme requière ma présence pour un duel que je compte bien accepter et l'honorer ainsi que ces élèves de ma présence le temps d'un cours.

S'il plait à votre majesté de se divertir en assistant au combat vous êtes le bienvenu."
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Il semble en colère .   Dim 13 Juin - 16:27

L'empereur s'arrêta sur ce qui se passait maintenant, un semblant de peur vint arriver. Ezekiel tout comme Slayn connaissaient le pouvoir du maître d'arme. L'Empereur prit un nouveau visage, qui étonné toute la coure. Et avant que Slayn ne puisse tourner les talons, l'Empereur vint se planter devant lui, il l'accompagnerait, il prit juste soin de mettre des gants à ses mains pour n'entrer en contacte directe avec personne. Et avant de franchir les portes, il arrêta son bras droit.

" Il ne connait pas mon pouvoir, Slayn. Tu as l'avantage de connaitre le sien et de t'être entrainer avec quelqu'un qui peut manipuler aussi bien les armes que lui. Gagne ou perds, je m'en contre fiche, mais ne te laisse pas avoir, tu es le plus fort . "

Les plus proches, dont deux gardes, avaient entendus le discours, et ils retinrent juste l'attention à laquelle l'Empereur faisait par en direction de Slayn. Ils avaient un bon Empereur, seulement rongé par une envie de sang qui ne lui appartenait pas.
L'Empereur, comme un bon serviteur, emboita le pas de son bras droit, fidèle conseiller. Le plus sincère .


[ Court message. Mais on ferme ici . ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il semble en colère .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il semble en colère .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La colère.
» La colère d'un père
» La colère de Guy Boucher
» Noyer sa colère dans l'alcool est tout un art voyons.
» jusqu'ou peut vous entrainer la colère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: La Cité Blanche :: Le Château :: Intérieur du château :: La Salle du Trône-
Sauter vers: