Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le maitre dans sa salle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Le maitre dans sa salle   Sam 12 Juin - 20:09

Zilean entra dans la pièce, et son austerité disparut en meme temps qu'il entrait dans la salle.
La salle d'arme, le chef d'oeuvre du chateau selon lui, une pièce immense, avec des portes armures et des rattelliers d'armes un peu partout, avec un espace central pour l'entrainement et les défis. Que de nostalgies pour le Maitre d'arme, quand ce dernier passa en revue toutes les armes présentes, et surtout il se rappelait de chacun de ses combats avec ces armes. Il prit l'Espadon devant lui, et les sensations de cette immense épée à deux mains lui donnèrent envie de la manier encore une fois, mais l'homme reposa l'arme délicatement sur le rattelier.
Il allait vers la porte quand il vit que les masses d'armes étaient toutes sales, il se prit d'une colère noire, comment ses éléves et les soldats avaient pus laisser des armes aussi belles dans cette etat.
Le Maitre d'arme pris ces chiffons et se mit à netoyer les armes, les vitrines et les armures, c'était scandaleux de ne pas polir les armures qui font la fierté de la nation, et de ne pas affuter des épées aussi fines et raffinés.
Après avoir netoyé toutes les armes, le maitre d'arme regarda à nouveau la pièce, rien n'avait été mis au hazard dans cette pièce, l'accès des éleves face à celui des professeurs, la bibliothèque des techniques martiales à coté des éleves, la cheminé juxtaposée à la forge de la pièce, les armures proche de l'entrée des soldats, bien que les armures les plus importantes étaient toutes proche de l'accès du maitre d'arme. Les quatres ouvertures permettaient à tous de ne pas se gêner, le nord pour le Maitre d'arme, le Sud pour les Soldat, l'Est pour les Eleves et l'Ouest pour les officiers et professeurs.
Les portes sont toutes en chênes massifs, de bel ouvrage, meme si cela n'apportait peu à Zilean, il alla vers sa porte, où il avait amené un loge pour sa méditation, et qu'il finit par transformer en bureau depuis lequel il puisse voir toute la salle, comme dans une bibliotheque.
Avant de partir, il se decida finalement à faire quelques kata au Fléau, une arme qu'il redoutait, car elle était imprevisible.
Il se décida d'envoyer une lettre de duel au Général Slayn, qui était surement l'un des rares hommes à égaler la technique de Zilean.

Zilean imposa sa marque et appela un domestique pour apporter le message.


"Remettez ceci au Général Slayn, et dans les plus bref délais, il me tarde de croiser le fer avec lui, ou plutôt l'ivoire, si l'on croit les rumeurs. Que faites-vous encore là? Allez vite apporter la lettre."

Zilean se mit à méditer le temps que le grand homme qu'était Slayn arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Dim 13 Juin - 17:24

La grande porte de l'ouest s'ouvrit alors pour laisser entrer le Généralissime, précédé de l'empereur lui même. Celui ci en adéquation avec la dignité de son rang militaire était d'humeur joviale et discutait sur un ton léger avec son maître malgré la dispute d'il y a quelques minutes à la salle du trône.

"...Bref, c'est à ce moment que je demande au chef de l'insurrection paysanne : "mais pourquoi vous gueulez au fait? On vous file du pognon et des terres, on vous garantit la protection, vous avez l'accès à l'école pour vos mômes... Sans déconner je vois pas ce que vous pouvez demander de plus, c'est dur le métier de paysans, mais nous personnellement on ne peux rien y faire."

Et là cet imbécile complètement pris au dépourvu, se retrouve incapable de me répondre. Pas plus que ses suivants d'ailleurs. Résultat une troupe de chevaliers ainsi que moi même dérangé pour rien."^^

Comme cette insurrection n'avait fait aucunes victimes, je l'ai ai laissé repartir avec la menace de cramer leur village si ils nous refaisaient un coup comme celui là. Il ne devrait plus y avoir de problèmes...

Ils ont eu de la chance que sur le coup, que le ridicule de la situation m'ait fait trop rire pour que je ne massacre toute la bande sur un coup de colère. Mais je crois qu'on peut arrêter de chercher à comprendre les paysans.^^"

Arrivé a Hauteur du maître d'arme, il reprit toute sa noblesse sans pour autant effacer son sourire

"Ah vous voici Maître d'arme! C'est un plaisir de vous revoir! Comme vous le voyez, je n'ai pas traîner à donner suite à votre demande^^"
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Dim 13 Juin - 18:12

Le maitre d'arme allait commencer la leçon lorsque la porte Ouest fut , selon lui, défoncé par le Général, qui semblait discuter haut et fort avec une autre personne. Lorsque Slayn arriva jusqu'au Maitre d'Arme, ce dernier vit que l'Empereur lui même c'était déplacé, et cela ne déplaissait pas au professeur. Zilean tapa dans ses mains pour demander à ses éleves de se revetir de leur armures et de leur armes, il savait que le General gagnerait face à eux, car tous, sans exception portaient du métal, or les rumeurs sur le talent du général semblait s'approcher de la télékinésie des métaux.

"Ah, General, j'aimerait que vous montriez à ses futurs soldats et espoirs de la nation, que le combat est un art, et que les métaux sont aussi dangereux pour l'attaquant. Je ne pense pas qu'un si brillant Epéeiste perde face à 5 éleves, même si ce sont les meilleurs de la promotion."

Le Général n'interressait plus le Maitre d'Arme, car l'Empereur avait une aura qui intriguait Zilean. Comment un enfant peut-il être aussi puissant? Son aura ne pouvait pas mentir, et cela dérangeait énormément le professeur. Mais qu'importe, il fallait qu'il se prépare pour Slayn, car un combat aussi faible ne prendrait que quelques instants, enfin c'est ce qu'il pensait. Le Maitre d'Arme mit sa plus belle armure de cuir blanc, très légère et si resistante, et ses armes favorites, son marteau en Ivoire et son bouclier fait à partir d'une racine de l'Arbre. Puis il mit ses bottes blanches et des gants en peaux de Morgouels.

"Bien, je suis prêt pour regarder votre leçon, General. J'aime connaitre le style de mes adversaires avant de me battre avec eux."

Une dernière pic qu'il se devait de lancer au Général, sinon il aurait perdu la face. Il sourit aussi fort que Slayn, mais il était juste amical, et non vulgaire et provocateur comme celui du chef des armées de l'Empire.
Le Maitre d'arme se mit à coté de l'Empereur, et remarqua immédiatement que ce dernier cachait quelques choses, car personne ne portait de gants dans le chateau, sauf les soldats. Le regard de l'Empereur dérangeait Zilean, il percevait une lueur maléfique, mais sa loyauté envers le royaume le rappela à l'ordre avant qu'il ne commette une erreur "diplomatique".


"Bien, Tarun, tu prendras une hallebarde. Osil, tu prendras un Espadon. Gilles, toi tu prends deux haches. Jormy, dépeches-toi de prendre une épée et un bouclier. Et toi là bas ... Karl, c'est ça?"

L'éleve se mit au garde à vous, puis fonça chercher une lance, alors que les autres s'étaient tous mis rang devant l'Empereur, le Maitre d'arme et le General.

"Bien, General, évitez les parties vitales, je n'aime pas perdre des éléves"
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Dim 13 Juin - 20:35

Ezekiel et son fidèle bras droit rentrèrent dans la salle, sans pour autant interrompre leur conversation. En effet, il faisait du bien à l'Empereur d'entendre Slayn raconter de nombreuses anecdotes de ses missions, ça faisait aussi parti de ses plaisirs, qu'il arrivait tout de même à s'attribuer. Le Général Chef riait de bon cœur, et le jeune souverain se contentait de sourire, un sourire plus attendrit qu'il pouvait prendre en temps normal, c'était une bonne récompense pour Slayn qui connaissait à la perfection les mimiques de l'Empereur et ce qu'elles voulaient dire.
Mais une fois le récit terminé, les deux reprirent leur bonne stature, imposante pour l'un, intrigante pour l'autre. Le silence c'était fait car il était rare de voir l'Empereur dans la salle d'Arme. Bien sûr, il savait ce que tout le monde pensait, mais sa première angoisse était ce Zilean, angoisse ? Pas tout à fait, mais disons qu'il savait qu'il pourrait sentir comme un point commun, et il était loin d'être stupide. Son don n'avait pas juste fait son rang, non, aussi son sens de la réflexion. Mais Ezekiel était confiant. Il ne savait rien, ne saurait rien. La seule chose qui pesait à cet instant sur les épaules de l'enfant, c'était ce que devait se demander son maitre d'arme. Il le savait très bien, pour une fois, il n'hésita pas à être discret et à rentrer dans ses pensées, l'espace de quelques secondes. Il ne remercierait jamais assez Slayn de l'avoir autant entrainer quant à l'utilisation de ses pouvoirs...
L'Empereur soupira.
Par pur habitude, du bout de ses doigts, il remit ses gants de cuir fins et tissés, qui semblaient ornés de bout de métal à chaque interstice. L'Empereur, d'ailleurs, portait des bouts de métaux sur ses vêtements de soie.
« Je n'aime pas perdre mes élèves. » avait finit le maitre d'arme.
Ezekiel ferma les yeux, tenta d'entrer dans l'esprit de son fidèle, trouva la seule voie que Slayn pouvait lui accorder, celle de lui parler.
L'empereur décocha un sourire tout en ouvrant les yeux .


* Epates moi *



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Lun 14 Juin - 13:35

Le généralissime contempla avec intérêt les jeunes élèves s'executer. Le fait qu'ils obéissent sans douter de la parole de leur maître une seconde montrait déjà l'excellente qualité de cette promotion. Que d'effervescence pour un duel qu'il ne prenait jusque là que comme un simple divertissement. Il était clair que c'était bien plus que ça pour le maître d'arme.

Il entendit alors l'empereur s'adresser à lui dans un ultime ordre : "Epate moi!". Pour toute réponse, Il fit un sourire énigmatique qui pouvait se traduire par " Vos désirs sont des ordres" ou comme une réponses aux provocations du maître d'arme.

Il dégaina alors son épée géante et jeta sa cape d'un geste vif.


"Il semble que l'on ai une vision bien cruelle de ma personne... Je ne tue jamais inutilement, même quand j'en reçois l'ordre, je ne tire aucun plaisir dans la mort.
Il m'arrive d'hoter des vies car c'est mon travail."


Il fit alors signe aux élèves de s'approcher. Puisque leur maître souhaitait qu'il leur montre que le combat était un art, il allaient être servit. Par contre pour lui montrer bien gentillement sa magie avant leur propre combat, celui ci se metterai le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

"N'ayez pas peur, ayant accepté les modalités du duel, il n'y aura pas de sanctions si je suis blessé^^' J'ajoute en prime un grade de chevalier au premier qui réussira à me mettre à terre^^

Les règles sont simples, on quitte le combat dès qu'on se retrouve en situation de mort en combat réel."

Mis en confiance par ces paroles innatendues, les 5 jeunes gens encerclèrent alors le général et l'attaquèrent.

Il évita en premier lieu deux coups de haches en se baissant et en avançant pour saisir les jambes du jeune homme afin de le faire valdinguer en se redressant. Il planta alors son épée alors qu'il était a terre pour l'achever en arrêtant la pointe de sa lame au bord de son torse. En situation réelle, il serait déjà mort, ça en faisait déjà un de moins.

Poursuivant sa lancée, il évita un coup d'estoc de l'espadon dans un mouvement de rotation et arrêta sa lame qui arrivait derrière l'élève au niveau de sa nuque. Et de deux.

il poursuivi alors son mouvement de rotation en sens inverse tout en ce baissant pour éviter une tranche horrizontale de la Hallebarde et en profiter pour faucher les jambes de son attaquant avec le plat de sa lame. Il se redressa alors et le frappa ensuite, toujours du plat de sa lame, pendant qu'il était encore en l'air. un troisième de moins.

Le lancier l'attaqua alors d'un coup d'estoc également. Il fit un pas de coté pour l'éviter et effectua un rotation pour entrainer son adversaire tout en parant de sa lame les coups d'épées qui arrivaient. L'élève accroché à sa lance finit par lâcher prise pour se retrouver projeter contre un mur. Slayn envoya alors la lance dans sa direction et qui alla se planter à quelques centimètres de sa tête. Et de quatres.

Il effectua alors quelques passes d'escrime avec l'épéiste avant de désarmer son adversaire à l'aide du botte classique. Il n'eut plus alors qu'a s'acharner contre le bouclier du jeune homme qui se mit à plier sous les coups, si bien qu'il finit par lâcher sa défense. Le général pointa alors son épée face au cou de l'élève. C'était terminé. Le combat n'avait même pas duré deux minutes.


" C'était très bien^^ Mais vous vous êtes laissé influencé par mon offre, au détriment de votre entente au combat. Quelque soit l'état d'esprit dans lequel vous comptez affronter votre adversaire, conservez votre sang froid et privilégiez toujours la cohésion du groupe."

il s'approche alors du maître d'arme

"Désolé si vous comptiez voir ma magie, mais je n'aime pas l'utiliser quand je ne juge pas cela necessaire^^ Personnellement je pense que c'est choisir la facilité et qu'un véritable combattant doit avant tout savoir se battre avec son bras, sa tête et son coeur^^

Par contre, ce sera un honneur de me battre au maximum de mes capacités face à un adversaire de votre valeur^^"
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Lun 14 Juin - 13:53

Lorsque le General fit son offre aux jeunes hommes, le Maitre d'arme savait que ces derniers fonceraient la tête la première dans ce piège. Malgré cela, ses eleves lui permirent d'apprecier la composition musicale de l'épée de Slayn, une Ode, selon Zilean. Le combat ne dura pas assez longtemps pour que le Professeur eut le temps de rédiger la composition du "Requiem pour Slayn", il allait devoir jouer de son marteau lentement afin d'attraper le rythme du General et lui imposer la marche musicale du Maitre.

"Bravo General, vous venez de prouver que meme l'entrainement n'est pas la premiere préoccupation d'un soldat, la concentration et le calme rapportent toujours la victoire à celui qui l'écoute. Je pense que cette voix va se taire pour vous lorsque je vous aurait toucher dans votre Ego."

La provocation était la première arme d'un bon combattant, la deuxième est la maitrise et la troisième est la foi. Zilean retira sa cape, sorti son marteau, pris son bouclier et mis finalement un heaume en cuir.

"Je vous conseille de prendre une des armures sur l'étagère, je les est toutes polies hier."

Zilean se mit devant Slayn, le respect mutuel se sentait, aucun des deux ne se feront de cadeaux, mais aucun ne tentera de tuer l'autre.

"Votre Altesse, je vous pris de donner le signal pour le début, je pense que vous serez un bon arbitre"

Le Maitre d'arme savait qu'il y avait un lien entre les deux hommes, il esperait destabiliser le Général en provocant l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Lun 14 Juin - 19:17

Ezekiel prit un air décontracté. Il était serein et avait hâte que Slayn débute. Et à peine cela fut-il commencé, le premier était battu, puis le second, le troisième, le quatrième et enfin le dernier. En moins de deux minutes, il n'avait pas eut besoin d'utiliser magie, fort heureusement pour l'Empereur, ni talent particulier à son maniement des armes. Bien sûr, le jeune souverain souriait et analysant les moindres gestes de tout le monde, et il regardait tout de même l'évolution de son bras droit. La manière simple qu'il avait de déstabiliser des apprentis. Il savait qu'ils attaqueraient un par un. Mais l'Empereur changea vite de regard lorsque le maitre d'arme s'avança.
Slayn savait tout, il avait toutes ses chances de gagner malgré l'avantage du maitre d'arme. Qu'il perde, qu'il gagne. Son fidèle était le plus fort, et ça, seul l'Empereur le savait, il ne baisserait jamais dans son estime, et il espérait qu'il n'ait pas à utiliser quelconque magie. Ezekiel eut l'envie d'avantager le Général, il suffisait de... Slayn le rappela à l'ordre sans même le regarder, L'Empereur se contenterait d'arbitrer, il ne risquait absolument rien, rien ne l'atteindrait et le Général savait que son souverain pouvait se défendre.
Mieux que quiconque.
Il s'avança, un pas sûr, faisant cliqueter les quelques bouts de métaux éparpillés sur ses vêtements comme des électrons, des patchs. Il resserra ses gants une dernière fois.


« Bonne Chance, Messieurs ».
Ezekiel ne se permit pas de rentrer dans la tête du maitre d'arme, son regard en disait long. Il s'écarta pour ne pas gêner le Général. Recula une jambe, tendit le bras opposé.

« Commencé ! »
Il s'écarta vivement, ne louppant pas la moindre mouvance, le moindre geste ayant pour but de se faire discret...



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Lun 14 Juin - 20:55

Toujours souriant le général, déclina l'offre du maître d'arme

"Je vous remercie pour cette attention, mais j'ai pour principe de ne jamais porter d'armure^^

C'est peut être une erreur de ma part, mais je crains que me sentir un minimum protégé ne fasse se relâcher ma vigilance. De plus j'ai besoin de toute la souplesse de mon corps pour manier correctement l'épée.

Comme vous le savez, j'ai perdu le souvenir d'où provenait mon enseignement des armes, mais je sais que j'ai toujours combattu de la sorte. Nous verrons bien à l'issue du combat quelle méthode est la meilleure^^

Mais rassurez vous, vous ne gagnerez pas ce combat de toute façon^^"

L'empereur quant à lui semblait vouloir que son général ne perde pas. Slayn ne souhaitait pas perdre non plus, mais il fit comprendre à son maître qu'il était hors de question qu'il n'intervienne dans ce combat.

Celui ci se contenta donc de donner le signal de départ

Le généralissime resta cependant bien immobile, la pointe de son épée posée vers le sol, sans effacer ce petit sourire et ses yeux joueurs de son visage. Visiblement, il n'avait pas l'intention de porter le premier coup
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Mar 15 Juin - 15:08

La tension était palpable dans la salle, la pression combative des deux hommes écrasaient les éléves, tous se sentaient mal à l'aise, l'empereur ne semblait pas touché par cette tension. Le maitre d'arme avait compris que le General ne lui laisserait aucune ouverture. Zilean entama la "sérénade à un epeeiste", vire-voltant à chaque coups de marteau qu'il envoyait dans le vide, il allait déséquilibrer Slayn petit à petit si ce dernier ne bouge pas. Lorsque le professeur perçut une faille, il lança son corps dessus, au meme moment le General fit une demi-volte, et tenta un briser-tête. Le premier coup fut porter finalement par le général, mais le bouclier du maitre était déjà en parade et le marteau filait vers les cottes de Slayn, qui se déporta en arrière avant d'être touché.

"Joli, mais ce n'est que mon introduction, place au réquiem pour un Général"

Les deux hommes se regardèrent, la tension du début avait augmenté, les éléves tombèrent petit à petit sous la pression, seul les deux hommes et l'Empereur était debout. Zilean arma son marteau bien haut, fit trois pas en arrière, puis commença à tourner autour du général, de plus en plus rapidement. Mais Slayn ne semblait pas impressionné par la vitesse, au contraire, il se mit à la meme vitesse que le Maitre d'arme, et les échanges commencèrent dans cette tempête. L'épée du général se fracassait sur le bouclier inébranlable du professeur, alors que le marteau était esquivé de trois centimètres à peine. La prouesse des deux hommes étaient plutôt impressionnantes, mais les deux hommes semblaient rire en meme temps, le combat les amusait plus qu'autres choses, les deux se parlaient avec leur coups et les ripostes. Le maitre d'arme envoya balader le général d'un coup de bouclier, mais Slayn se releva imédiatement, léchant le peu de sang qui sortait de son nez, et envoya un grand coup de pommeau dans le ventre de Zilean. Le professeur se mit debout en hurlant de rire, les deux hommes ne se battaient plus pour un simple échange, on aurait plutôt dit que deux amis se battaient avec leur poings pour s'amuser, mais les armes des deux hommes n'étaient pas du meme avis.
La joute repris de plus belle, encore plus rapidement, "Presto" selon le maitre d'arme, le requiem allait enfin sortir et la technique du général aussi. Zilean fit un briser-tete, pendant que le général fit un couronné, les deux voltèrent au meme moment, puis chargèrent ensemble pour finir bloquer face contre face.
Le professeur relança le général avec son bouclier, et celui-ci sauta sur le bouclier, se réceptionnant avec un salto arrière, pour charger de nouveau à peine le sol toucher. Le maitre d'arme renvoya une nouvelle fois le général avec son bouclier, mais fonça sur Slayn avant qu'il ne puisse charger. Zilean leva son marteau puis l'abatis sur le crane de son adversaire, s'arretant à deux centimètres de l'homme.


"Vous avez per..."

Le maitre d'arme s'arreta dans sa phrase, il venait de voir que la lame du général était en plein sur son coeur. Zilean explosa de rire.

"Egalité, je croit, qu'en pensez vous votre altesse?"

Les deux hommes se tournèrent vers l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Jeu 17 Juin - 17:03

L'Empereur ne s'était pas occupé des soldats qui s'effondraient sous la puissance des deux combattants, étouffés par une énergie dévastatrice, une ambiance lourde et anormale, mélangée entre les armes et une magie autre qu'on pouvait enseigner dans l'Ecole. Les coups s'enchainaient, les ripostes, les attaques. Les armes se voulaient meurtrières, pas les esprits. Et le Souverain suivait parfaitement tout les mouvements, il n'en perdait pas un seul, ses yeux filaient, tout était assez rapide, mais pas assez pour qu'il ait du doute au niveau de certains coups.
Il n'eut aucune frayeur quand le Général prit des coups, du plaisir quand le maitre d'arme en prit. Et puis, il sentit que le combat ne serait plus long, qu'il était temps de donner une fin à cela. Aucune soucis, aucun doute, quand le marteau allait s'abattre sur le crane de Slayn, parce que sa lame était sur son cœur. Il ne retint aucun souffle, il souriait, tandis que les soldats essayaient de se rendre compte de ce qui se passait. Le souverain, le jeune Ezekiel, se rapprocha des deux hommes, soutenant son bras droit moralement, dans son égalité, ou sa victoire psychologique pour l'Empereur. Celui-ci annonça, d'une voix assurée, qui était tout de fois dénuée de sens :


" J'annonce l'Egalité. "

Ezekiel resserra une dernière fois ses gants, salua les soldats et se posta finalement près de son maitre d'arme. Un fidèle, selon lui.

" Félicitation, Volimar. Et merci à tout les deux pour ce beau match. Entrainez vos hommes avec vos capacités, et ils seront plus forts encore. Habituez les justes aux énergies que nous prodiguons, sinon, ils ne tiendront pas bien longtemps. "

L'Empereur se tourna enfin vers son bras droit, lui fendit un sourire qui le complimentait. Et, en parlant bas mais en rigolant un peu, légèrement avec sournoiserie, il lui lança une joute verbale qui ne demandait pas de réponse, c'était sa façon à lui de lui dire merci et de l'encourager pour sa suite.

" Encore un petit d'entrainement ensemble, et tu seras parfait. "

L'Empereur se posta près de la porte où il était arrivé avec SLayn. Il se tint contre le mur, attendant une décision de geste ou d'endroit par Slayn.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Jeu 17 Juin - 18:16

Le combat fut acharné mais on put voir au sourire des deux hommes qu'ils y prenaient du plaisir. Il aurait été facile d'utiliser la magie pour plier ce combat, surtout avec le nombre d'armes de métal qui se trouvaient dans la pièce.

Mais le général ne souhaitait pas cela, les occasions qu'il avait de se battre à la loyale étaient trop rare pour ne pas en profiter. De plus le maître d'arme possédait un réel talent, il n'avait que très rarement rencontré des êtres capable de rivaliser avec sa technique.

Le combat se termina d'ailleurs par un match nul. Les deux hommes se saluèrent alors poliment avant d'attendre le pronostique de l'empereur

Celui ci affichait clairement sa satisfaction face aux talents de son bras droit et se permis une petite vanne à son égard.

Il n'y a pas si longtemps encore, il se serait permis de répondre "Je te donne une leçon de lames où et quand tu voudra."

Mais Ezekiel n'était plus l'enfant qu'il avait connu. Il était à présent entré dans l'âge d'homme en même temps qu'il était devenu empereur et par conséquent son nouveau maître.

Il se tourna alors vers Zilean pour lui serrer la main.


"C'était un magnifique combat, vous n'avez pas usurpé votre réputation.^^"

Il prend alors un air plus sérieux et ajoute

"Au fait. En plus de votre titre de maître d'arme, vous êtes promu au rang de Capitaine. Votre nouveau grade prend effet immédiatement et vous êtes désormais en droit de postuler pour intégrer mon état major. Toute mes félicitations.^^

Votre mission principale reste toujours l'instruction et la formation des nouvelles recrues, mais à titre personnel, une personne en qui je puisse avoir pleinement confiance me serait utile à l'état major. j'espère que vous accepterez de prendre de votre temps pour m'y rejoindre^^"

Il remet alors sa cape et rengaine son arme

" Bien, Pour ce qui est du cours théorique, je passerai à l'académie dans le courant de l'après midi. Auparavant je dois auditionner des candidats au poste d'aide de camps.

Mon imbécile de médecin souhaite que je délègue mon travail administratif pour prendre du repos... Il craint que je ne m'évanouisse en plein conseil stratégique.

c'est vrai que ça va faire 48 heures que je n'ai pas dormi^^'

Bref, Capitaine , Sire, je me vois au regret de vous abandonner pour le moment^^ Je serai dans mon bureau si vous êtes curieux de voir comment je m'en sort^^"

---> Bureau du Général
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Jeu 17 Juin - 18:59

Le maitre d'arme ne voulut refuser le titre que le General lui donnait, mais ce dernier semblait vouloir prendre congé. L'Empereur et Slayn était à coté de la porte Ouest, les deux hommes étaient montés très haut dans l'estime du nouveau Capitaine, il savait pourquoi il avait juré fidélité à sa nation.

"Eh bien, General, c'est beaucoup d'honneur. Votre Altesse, je vous pris de revenir me voir dès que vous le souhaitez pour apprendre la maitrise des armes, je suis avant tous votre Maitre d'Arme, même si je ne doute pas de vos capacités. Slayn, si je peux vous appelez ainsi, je vous remercie pour cette joute, j'espère recroiser le fer avec vous. Bien, je vais m'occuper de mes éleves, ils sont tous exténués par le combat contre le Général, je pense."

Zilean ne s'était pas aperçut que c'était lui et le Général qui avaient fait tomber les élèves comme des mouches. Le professeur referma la porte Ouest après le passage des deux hommes, en saluant des plus respectueusement l'Empereur.

"Bien, mes chers élèves, vous avez tous mérités un jour de repos, nous nous verrons une prochaine fois."

Les élèves prirent congés du maitre d'arme, il devait méditer sur ce combat, mais il ne le fit pas, c'était inutile, car il savait que le Général ne s'entrainerait pas pour vaincre Zilean, il préférait rester sur un pied d'égalité plutôt que de préparer une défense juste pour la technique du Général.

"Ah, j'ai oublié que j'étais d'inscription pour les nouveaux arrivants à l'Ecole Militaire, pour vu que quelqu'un s'en soit charger à ma place. Si je me rappelle c'est le jour du rapport de la Rebelle de Glace."

Le Maitre d'Arme se parlait souvent tous seul ou alors avec Pilor, mais ce dernier n'a pas une grande conversation. Il se devait d'aller à la salle de recrutement des élèves, mais il serait en retard, quel galère!

Zilean pris ses jambes à son cou pour ne pas se faire trop incendier par les Piliers qui risquent de le lui faire reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Jeu 17 Juin - 19:39

L'Empereur ne sembla même pas intéressé par la promotion que Slayn venait de faire au Maitre d'Arme. Non pas que cela ne le concerne pas, mais plutôt qu'il avait confiance en tout jugement de son bras droit. Alors, il le regardait simplement agir, et puis annoncer ces prochains faits. Ezekiel se sentit soudain oppressé de n'avoir personne en qui il avait confiance autour de lui, il se décida donc de faire le plus vite possible et de vite remonter à ses occupations. Bien qu'il sembla tiquer, vexer ? Non, mais il eut un instant d'arrêt.
" Votre Altesse, je vous pris de revenir me voir dès que vous le souhaitez pour apprendre la maitrise des armes ".
L'Altesse en personne ne put cacher un regard qui faisait peur, effrayant, ou tout simplement inquiétant, un regard qui redevint vite normal quant à Slayn qui l'avait prévenu du regard juste avant de partir dans son bureau. Le jeune souverain se retint tout de même de rire ou de se "mettre en colère " à sa façon. Il tourna le dos au Maitre D'Arme, fixant un point hors de la salle.


" Sauf votre respect, Capitaine, bien que je vous remercie de cette demande, je ne voudrais pas vous tuer accidentellement. "

Bien sûr, la phrase n'était pas anodine, et elle put figer quiconque l'avait entendu, donc, à peu près toute la salle. Et, ne s'occupant d'aucun détail, il remit en place ses vêtements de soie, ornés de bouts de métaux, et passa la porte d'un pas, il tourna finalement son visage face aux élèves et aux maitres d'armes.

" Occupez vous plutôt de votre propre entrainement. Bonne fin de journée, Capitaine "

Ezekiel disparut, on n'entendit quelque secondes, des pas précipités, des pas qui fuyaient rapidement l'assistance.
L'Empereur avait envie de vomir.


-> Les murailles.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Jeu 17 Juin - 23:23

(h.j Je reviens très vite avec vous pour le jeu, je prend juste le temps d'intégrer Violette au rp d'abord^^)
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   Ven 18 Juin - 19:30

Finalement le Maitre d'arme revint dans la salle, il avait oublié ses clefs, et surtout il n'avait pas envie de voir des nouveaux arrivants, il lui fallait quelque chose d'autre.

Il médita pendant un bon quart d'heure avant de finalement ranger la salle qui était en désordre après reflexion.

En moins de dix minutes, un veritable exploit, le professeur avait rangé toutes les armes et toutes les armures, de toute maniere, il pouvait le faire les yeux bandés, il entendait le Lieutenant Carli Branu passer devant sa salle en ralant. Pour quelle raison, Zilean s'en moquait, mais cela devait être important, pour que la geante du Contre Amiral Raven soit dans cette état.

Il la fit venir dans la salle pour la consoler car il avait tous de suite vu qu'elle pleurait dans le couloir, il apprit que le poste qu'elle convoitait venait de passer sous son nez, et ce parce que la jeune femme d'avant était juste jolie.

Zilean ne put s'empêcher de sourire, car le Lieutenant Barnu était tous sauf une fille attirante, mais elle était d'une gentillesse incroyable, il lut la lettre du General Slayn, puis il donna une lettre à la Lieutenant, pour certifier qu'elle était bien passée au chateau pour le poste de secretaire du generalissime.

En la quittant, il se décida pour entrainer des élèves à l'école militaire, et que de là, il serait proche de son poste, donc inaccusable.



--------> Ecole militaire (Terrain d'entrainement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le maitre dans sa salle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le maitre dans sa salle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» Dans la salle de détente.
» [RP] La salle de classe
» strip poker dans une salle vide [PV Cassandra et Jun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: La Cité Blanche :: Le Château :: Intérieur du château :: La Salle d'Armes-
Sauter vers: