Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grande infirmerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Grande infirmerie.   Dim 27 Juin - 15:32

Une vaste salle lumineuse, aux murs blancs et à l'aspect aseptisé. Celle ci est remplie de lits confortables séparés les uns des autres par des rideaux blancs, assortit à la pièce. Tout à été pensé pour permettre un confort maximum aux blessés et une efficacité optimale du travail des employés. Des allées spacieuses, des lits moelleux, des équipements sophistiqués, et surtout, la petite touche imposée par le Généralissime, de très jolies et charmantes infirmières mises en valeurs par des uniformes faisant ressortir au mieux leur charmes.

La pièce est généralement vide, mais en période de campagne, elle peut accueillir plus d'une centaine de blessés en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Dim 27 Juin - 20:52

Ezekiel avait donné les derniers ordres aux soldats en envoyant des personnes préparer de suite la grande infirmerie, et ils allaient aussi préparer une équipe. Aujourd'hui, les blessures se soignaient facilement, là n'était pas le problème. Ce qui était préoccupant était la quantité de sang perdu, et l'infection qui se formait à sa cuisse. Alors, sentant qu'il devait prendre les devants, il finit de se convaincre que Slayn était hors d'état de faire ce qu'il faisait, reprit une bouffée d'air, s'empêchant encore une fois de craquer et de partir. Jusqu'au bout, ça serait bientôt terminé .
L'Empereur s'empressa de rentrer dans la vaste salle, suivit des deux civières, où Ellen avait une fièvre montante malgré les soins donnés précédemment. Maintenant, il fallait faire vite, la plaie prenait une allure inquiétante, et il ne s'en rendait que trop compte. Il agita un moment les bras, demanda à l'équipe d'Infirmier de se diviser en groupe d'intervention : un groupe qui soignerait en profondeur les plaies, et un groupe de surface, qui s'occuperait d'abord de Slayn et rejoindrait le premier groupe au soin de la jeune femme.
Tout se mit vite en route et on déposa les deux blessés sur deux tables droites, on avait prit soin de fermer les portes de la salle et d'y mettre des gardes à l'entrée : personne n'était autorisé à déranger les équipes ni l'Empereur qui organisait une équipe de remplacement, au cas ou des médecins faiblissent. Tous ça mis en place, il respira un grand coup et annonça le début des opérations.
Les infirmiers, médecins, mages guérisseurs, tous travaillaient au mieux.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Ellen River

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Archère & Monteuse de Dragon
Humeur : Charismatique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mar 29 Juin - 22:05

Ellen s'était évanouie mais bougeait, elle souffrait et la fièvre, elle l'a sentait bien. Malgré ça, elle avait été mené jusqu'au château où les deux civières furent emmenées dans la grande infirmerie. Ezekiel avait organisé des rondes et des équipes, mais ça, elle ne le savait pas, trop occupé à... revenir en vie, on va dire. Et, elle sentit tout de même son corps soulevé, puis posé, puis les soins. Ses sensations revinrent petit à petit, et elle revenait à elle, s'obligeant de rester détendu, ses membres la lançaient bien sûr, mais plus aussi douloureusement que quelques minutes ou quelques heures plus tôt, elle avait perdu la notion du temps, sur le coup. Elle se força de garder les yeux fermés, sans se rendre compte qu'elle perdait à nouveau connaissance pendant qu'on la soignait .

[ J'vais pas faire plus pour le moment, je vous laisser gérer ça . Aha ]
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Jeu 1 Juil - 21:11

Cette fois ci, le généralissime eu enfin le loisir de profiter d'un vrai sommeil réparateur. Quand il ouvrit les yeux, sa plaie était nettoyée et recousue tandis qu'un mage s'affairait à faire cicatriser celle ci.

En voyant, le réveil du chef militaire, une belle infirmière lui apporta aussitôt un verre d'eau.

Slayn accepta en gratifiant la demoiselle d'un charmant sourire qui repartit en rougissant.

Il but calmement, et passa sa main dans ses cheveux blanc pour tenter de s'arranger un peu et se réveiller.

Il jeta un coup d'œil à sa voisine de lit. Étant plus gravement blessée, les mages l'avaient soigné en premier. Ses blessures étaient refermée et il l'avaient laissé dormir.

L'empereur était toujours là. Il le salua en souriant et congédia les médecins ainsi que les mages quand ils eurent terminés avec lui afin d'être plus tranquille.


"Vu qu'on est toujours vivant, j'en déduis que vous avez parfaitement géré la situation sire^^"

Il jette de nouveau un regard vers Ellen

" Comment va t'elle?"
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mar 6 Juil - 11:06

Ezekiel patientait, assis contre le mur par terre. L'Empereur avait perdu un instant cette once de folie qui faisait ce qu'il était, et certains médecins lui demandaient de temps à autre s'il allait bien, s'il ne voulait pas aller dormir. Il ne répondait pas. Il attendait, les yeux fixés sur Slayn et sur Ellen. Il clignait à peine les yeux, et quelques fois, tourna le regard vers de petits poissons rouges, qui flottaient au dessus de lui, et lui fonçait dessus. Il esquivait simplement et essayait de les attraper d'une main rapide, ils disparaissaient juste avant.
Le jeune souverain vit enfin des mouvements de son généralissime. Il ne put s'empêcher de sourire quand lui même remercia d'un ravissant sourire une infirmière, une belle infirmière.
Ezekiel se releva machinalement, fatigué, pour se diriger vers lui.

"Vu qu'on est toujours vivant, j'en déduis que vous avez parfaitement géré la situation sire^^"
L'Empereur se contenta hocher la tête, et il eut de suite une autre phrase, qui effaça ses satisfactions.
" Comment va t-elle? "

Il se tut un instant, en contemplant le corps endormi d'Ellen River, puis, d'une voix basse, presque fébrile mais tout en gardant sa fermeté, il commença.


" Physiquement, il n'y aura plus aucun problème, mais la blessure à la cuisse, plus qu'au mollet, était très profonde et importante, ça devait pour ça qu'elle n'a pas voulu t'en communiquer une partie. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est son état d'esprit à son réveil. Je n'ai jamais souvenir, dans mes 16 années d'existences, qu'elle ait eut à revenir au royaume pour une quelconque blessure. Elle est connu pour s'entendre particulièrement bien avec la nature sauvage qui rôde dans la forêt autour de l'arbre monde. Il doit s'y passer quelque chose. Mais elle s'en sortira. "



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Slayn
Staff
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Regarde dans ton dos... non plus bas.
Emploi/loisirs : Généralissime
Humeur : Cynique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Jeu 8 Juil - 15:48

Le général resta silencieux à l'évocation d'éventuels problèmes à l'arbre monde. D'étranges incidents lui avaient déjà été rapportés, il était peut être temps d'ouvrir une enquête sur le sujet. Mais pour le moment, il y avait d'autres priorités.

"Bien... Je pense qu'il est inutile de la déranger plus longtemps... Laissons les médecins faire leur travail, nous reviendrons la voir à son réveil..."

Il se lève alors, malgrés les infirmières qui le sommèrent de rester couché.

"Raaah mais puisque je vous dis que je vais bien!"

Après d'âpres négociations, le général pu imposer son autorité et rejoindre son maître.

" Je préfère ça. Il nous reste une dernière chose à régler... Sire, je vous demanderai de bien vouloir m'accompagner aux geôles du château..."
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Alichino
Staff
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/06/2010
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Contrarié

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Ven 9 Juil - 14:14

Ezekiel avait presque oublié le souhait de Slayn d'il y a plus tôt. Il ne savait pas quoi dire, mais n'avait rien à rétorqué. La mission lui avait prouvé que la lutte contre lui même pouvait porté ses fruits, qu'il avait le pouvoir de se contrôler et de mener à bien quelque chose. Malgré ça, il vivrait peut-être toujours avec ses démons antérieurs.
L'Empereur aquiesca d'un signe de tête, s'approcha du corps fragile d'Ellen, sa prétendue soeur qui avait déserté à l'âge de 6 ans, il inclina la tête, oui, elle devait se reposer. Il se retourna ensuite vers son bras droit et redevint comme son ombre. Le suivant pas à pas.
Il serrait la mâchoire. Quelque part, il savait ce qui l'attendait...


Sujet terminé.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Dim 11 Juil - 20:34

Quatre soldats entrèrent dans l'infirmerie pour y amener un homme inconscient, il s'agissait de Zilean Volimar, le Maitre d'Arme.

Les médecins et infirmières, tous fatigués par les interventions sur Slayn et Ellen, devaient s'occuper d'un nouveau patient dans un très mauvais état, la fièvre était très forte, l'homme transpirait énormément, il fallait le réhydrater rapidement, lui faire baisser cette fièvre rapidement, le confiner dans une pièce froide si les symptômes persistaient après les interventions.

Malgré tous, les médecins réussirent à stabiliser le vieil homme, mais ils restaient encore septique quant à ses chances de survie, et pourtant, il avait vécu bien pire.


Les soldats étaient vite sortie de la salle, de toute manière ils auraient été chassés sinon, et le va-et-vient des infirmières et des soigneurs, car seul la magie pouvait sauver le Professeur en si peu de temps. Après de nombreux tests, les médecins s'aperçurent que cette état était dut à du surmenage, l'homme n'avait pas assez dormit pour son age, il avait fait beaucoup trop dans la journée, et il en payait le prix par des symptômes alarmant pour sa santé, s'il continuait ainsi, il pourrait en mourir, il devait cesser de travailler autant, il devrait prendre un ou une apprenti(e), pour s'occuper de la salle d'arme, plus exactement, réparer les armures et les armes, car Zilean refusait que les forgerons du château, qu'il considère comme des incapables, s'occupent du matériel de la salle d'arme.


Après plusieurs heures de sommeil, les médecins semblaient plus enthousiasme quant à la survie du Maitre d'Arme, il n'avait presque plus de fièvre et il ne transpirait plus autant, la respiration était calme et régulière, les battements de cœur s'apaisèrent, un fin halo pale revint sur le visage blanc cadavérique de l'homme.


Après un bon repos, le vieil homme se réveilla dans un lit proche d'Ellen, dans la grande infirmerie, il se rappelait que l'Empereur et le Général étaient seul dans les geôles, et que les prisonniers avaient dut regretter le départ du Professeur. Aucun médecin n'était dans la salle, l'infirmière de garde semblait dormir dans un coin.



"Hep, vous, ma chère voisine, qu'est-il arrivé pour que vous soyez dans cet état?"

Zilean espérait un peu de conversation, sinon il allait devoir quitter la pièce en discrétion.



Dernière édition par Zilean Volimar le Lun 12 Juil - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellen River

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Archère & Monteuse de Dragon
Humeur : Charismatique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Lun 12 Juil - 22:09

Ellen avait été soigné, sa fièvre était bien tombée, mais pas une seule fois, elle ne s'était éveillée. Dormant profondément, elle s'agitait tout de même. Si sa douleur persistait toujours, elle n'en était pas moins vraiment soulagée d'être tombée sur l'empereur et Slayn. A part eux deux et quelques autres, le fait qu'elle soit de la famille royale était une simple rumeur. Une rumeur qui ne circulait même pas, d'ailleurs.
Son corps remua, une voix venait de l'atteindre. Sortait-elle déjà de son semi coma ? Depuis combien d'heure était-elle là ? Le nuit était tombée et elle ne ressentait pas l'odeur du général ni de l'empereur. Seul la sensation des doigts d'Ezekiel sur sa cuisse réussit à lui dire qu'il s'était peut-être inquiéter pour elle. Quoiqu'il en soit, elle réussit à ouvrir les yeux, le temps de remettre au clair la salle où elle se trouvait, de calmer l'affreuse migraine qui la tirailla quelques secondes.
La jeune femme se redressa tout en se tenant la tête. Elle ne portait plus ses vêtements de cuirs souples, ses armes non plus n'étaient plus là. Elle portait une simple tunique claire, et sa tenue était sur une chaise. Ils avaient été nettoyé et refait, un travail d'expert, elle ne douta pas une seule seconde que cela fut fait par les meilleurs de la citée. Et ses armes aussi étaient comme neuves, brillantes, affutées.
Elle sourit en reconnaissant son grand arc, dont la composition était étrangère à beaucoup : ça ne ressemblait pas à du bois, et les teintes étaient violettes. Le carquois était à côté. Il était plein. Comme prévu, l'empereur savait qu'elle partirait à son réveil. Cependant, elle fut prise au dépourvu, se souvenant que quelqu'un lui avait parlé. Elle tourna la tête vers l'homme. Elle se remémora sa question, mais trop inconsciente à ce moment, ce ne fut qu'une vague phrase dénudé de sens qui revint.


" Vous avez dit quelque chose ? "

Elle n'exprimait rien de particulier. Son corps était guérit, mais les évènements avaient bousculé un équilibre qu'elle avait mis en place très difficilement déjà. Et son psychisme en prenait un coup. Elle se dispensa de sourire.
Elle n'en avait pas envie .
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Lun 12 Juil - 23:23

La femme semblait ne pas avoir les idées claires, elle avait entendu qu'on lui parlait mais elle n'avait pas entendu la phrase du Maitre d'Arme.

Zilean regarda l'arc composite qui semblait appartenir à l'Archère, et il fut surpris de voir un tel ouvrage, c'était rare de voir un arc aussi "beau", le carquois n'attira pas l'attention du Professeur, mais l'arc ne semblait ni en bois, ni en métal. Les teintes violettes de l'arme intriguait beaucoup le Maitre d'Arme. Il entendit la jeune femme lui répondre, mais il lui fallut un légère instant pour détacher son regard de l'arc.



"Ah, vous semblez réveillée. Que vous est-il arrivé, ma jeune demoiselle? C'est la première fois que je vous vois, mais vous ressemblez à la soi-disante fille de l'ancien Empereur."


Les traits du visage, le regard de la femme, tous allait dans cette direction, Zilean savait que l'ancien Empereur avait une fille, mais il ne l'a vu que lorsqu'elle avait 10 ans, maximum. Cela dit, il ne savait rien de son interlocutrice, et vu qu'il devrait surement rester ici un petit peu, autant faire connaissance avec sa compagnonne de chambre.


"Oh, je suis très impoli, j'ai oublié de me présenter. Je suis Zilean Volimar, le Maitre d'Arme du Chateau."
Revenir en haut Aller en bas
Ellen River

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Archère & Monteuse de Dragon
Humeur : Charismatique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Lun 12 Juil - 23:58

Ellen remarquait sans difficulté le regard que l'homme portait à son arc. Elle faillit croire qu'il ne reprendrait pas la parole, mais il se retourna vers elle. La jeune femme but ses paroles avec amertume. Il finit même par se présenter, chose qu'elle nota bien, car son nom venaitre de revenir en sa mémoire, et comme ci qu'elle ne se sentait pas concernée, elle attrapa une mèche de cheveux qu'elle enroula autour de la chevelure afin de faire une queue de cheval. Elle laissa libre diverses mèches à son visage, qu'elle replaça d'un geste de main. Son regard, transperçant, de couleur glacé, mais assez profond pour qu'on y sente une chaleur incroyable, se plongea dans ceux du prétendu Zilean Volimar.

" Ah, vous êtes donc ce fameux Maitre D'Arme. Ravi de vous rencontrer. Et vous devriez revoir vos sources. La fille de l'Empereur est décédée à sa sixième année, à peu près quand l'empereur lui même est né. "

Elle finit par lui donner un léger sourire, vague, et qui demandait à ce qu'on ne pose pas plus de question là dessus. Elle le reconnaissait, et il était normal pour lui qu'il la reconnaisse s'il l'avait déjà vu lorsqu'elle était encore enfant. Très curieuse de nature, elle se perdait souvent dans les salles d'armes.
Ses yeux, au bleu cobalt métallique, finirent par parcourir son corps de femme. Elle s'étira, fit quelques mouvements fluides, et elle tenta de poser le pied à terre.
Douleur.
Elle serra les dents, sa cuisse venait de la lancer. En fait, sa jambe entière venait de s'engourdir, mais elle se décida qu'elle allait tenir debout. Elle s'accrocha à son lit, et la voilà qui marchait. La sensation de ses pieds nus sur le sol la rendait toute chose. Elle posa ses fesses sur son lit, et regarda le maitre d'arme .


" Je me suis faite attaquée. Rien de grave. "

Sa voix avait trahit sa phrase. Elle semblait s'en préoccuper.

" Et vous, que vous est-il arrivé ? Un homme dans la force de l'âge peut-il atterrir dans une infirmerie d'une telle importance ? "


[ Je me permets de te reprendre, Zilean. N'oublie pas que nous vivons deux fois plus longtemps. Donc, à ton âge, ton personnage ne peut pas se dire vieux. Il a assurance de quelqu'un d'une vingtaine d'année, trentaine à tout casser. ]
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mar 13 Juil - 0:29

La jeune femme semblait en savoir des choses sur la famille de l'Empereur, cela augmenta les doutes du Maitre d'Arme.


"Effectivement, je suis jeune pour la plupart des gens, pourtant, je vieillit plus vite que les autres habitants, j'ai le double de l'age que je devrait avoir, du point de vue du physique."

Il avait noté une note de crainte dans la voix de la femme lorsqu'elle parlait de sa sois-disante attaque. Zilean fut flatté que la femme le voyait comme un jeune homme, même s'il l'était du point de vue de l'age, ce n'était pas le cas de son physique, l'expérience qu'il acquière plus rapidement, le faisait vieillir plus rapidement, un pouvoir à double tranchant.


"J'ai voulut visiter un endroit qui me fait froid dans le dos, et j'y ai fait un léger malaise."


Il ne voulait pas que la jeune femme le vois comme un vieillard, mais il l'était du point de vue physique interne, il avait cinquante sept en vrai, son physique lui en donnait cent et sa santé, cent vingt. Il se permit un léger sourire, un regard tendre et un petit rire. Il vit que l'inconnue avait un physique d'archer, par de doute sur l'appartenance de l'arc à la demoiselle.


"J'aimerais beaucoup voir votre arc, mais je pense que je vous dérange, comme je vais mieux, je vais peut être vous laisser reprendre les dernières forces qu'il vous manque."
Revenir en haut Aller en bas
Ellen River

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Archère & Monteuse de Dragon
Humeur : Charismatique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mar 13 Juil - 15:46

Ellen écoutait attentivement les explications du maitre d'arme, elle ne fut presque pas surprise qu'il lui demande si il pouvait voir son arc, et non plus de sa part, qu'elle se repose. Elle se releva de son lit, posa les mains sur ses hanches, tâta ensuite sa cuisse, le lancement qui l'avait pris était parti. Elle fut soulagée, elle s'habillerait et repartirait en direction de la forêt. Peut-être attendrait-elle l'aube, pour remercier Slayn et Ezekiel.

" Désolée, je ne préfère pas que quelqu'un d'autre que moi tienne en main cet arme. Et sinon, ne vous en faites pas. Mes forces reviendront lors de mon voyage. Je dois repartir le plus vite possible. "

Ellen s'aperçut qu'elle ne s'était pas présentée. Elle tiqua et se demanda s'il était bon de dire son nom ici. Ellen River, seule draconologue et chevaucheuse de dragon. Pour quelqu'un qui travaillait au château, il était impossible de ne pas la connaitre, même en ville, certains la reconnaissait par son allure et sa présence.
La jeune femme, qui ne connaissait pas vraiment ce qu'était la pudeur, s'approcha de la chaise où ses vêtements avaient été posés. Elle retira sa tunique, ce qui découvrit des multiples cicatrices plus impressionnantes les unes que les autres, il y avait même des marques de crocs, dont une qui prenait toute l'épaule. Elle enfila minutieusement sa tenue de cuir souple, plus ou moins épaisse à certains endroits. Le coup était même protéger et les aisselles aussi. Le bas était en fait un shorty en cuir, avec une autre épaisse par dessus, à l'arrière, qui donnait un effet de cape basse. Les bas qu'elle portait avaient de multiples poches très fines dont la contenance était inconnue, mais elle sourit quand elle en tâta une de l'extérieur.


" Bien trouvé... "

Ellen prit son arc d'une main et enfila le carquois vide à son dos. Elle semblait n'avoir que son arc pour se défendre. Juste un petit couteau de lancé. A sa ceinture, elle possédait un ocarina, cet instrument de musique, si rare, qui était, disait-on, fait pour parler au vent ou au dragon. Celui-ci semblait en bois, et chose importante : il était blanc comme la neige, et irrégulier, comme si que jamais il n'avait été sculpté. C'était de l'écorce. Il était poli, mais à peine.

" Je pense qu'il est important que je me présente, et il serait plus poli ainsi. Je m'appelle Ellen. Ellen River. "

Ellen détacha sa longue chevelure et attrapa un peigne fin qui était dissimulé dans une ouverture du carquois.
Revenir en haut Aller en bas
Zilean Volimar

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Salle d'arme ou Ecole Militaire
Emploi/loisirs : Maitre d'arme/Professeur/Capitaine
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mer 14 Juil - 16:44

Les blessures de la jeune femme était multiple, et la pudeur ne semblait pas la toucher, le Maitre d'arme détourna le regard le temps qu'elle s'habille dans un apparat plus, correcte.
Lorsqu'elle se présentait, il eu la certitude qu'elle était la fille soi-disante morte de l'ancien Empereur, mais Ellen River voulait faire croire le contraire, alors il allait la croire, car la Draconologue était connue pour ne pas mentir, du moins, elle faisait peur donc on la croyait.
Il ne regarda ni la dague, ni l'ocarina, c'était inintéressant pour l'homme, par contre l'ouverture du carquois l'intrigua, il ne voyait pas ce carquois aussi "sophistiqué".



"Je pense que nous pouvons profiter du sommeil de l'infirmière pour nous en aller. Je doit aller en ville, je vais donc vous laisser, chère Draconologue."

Zilean retira les habits de malade, montrant un musculature incroyablement fine et lisse, pourtant les muscles de l'homme étaient réellement puissants, dans son dos on voyait de nombreuses cicatrices, comme pour la jeune femme, mais celle-ci étaient des cicatrices de tortures, les marques de fouet, de couteau et de fer chaud. Sur le torse, d'autres cicatrices, mais des cicatrices de guerres et de batailles, dont une entaille au niveau des tripes, dut à un coup de hallebarde qui a raté les organes de peu. Ne parlons pas des jambes et des bras eux aussi attaqués de partout.
Il mit sa tunique, son armure de cuir légère, plaça son poignard dans sa veste puis la mit et rangea marteau et bouclier dans le dos.
Il alla voir si l'infirmière dormait toujours, elle semblait plus fatigué que ses propres patients.


"On a tous des cicatrices, mais je doit avouer que vous êtes la première à en avoir autant que moi. Trêve de bavardages, je vous laisse."

Le Professeur s'inclina, puis se tourna vers la porte et l'ouvrit.




EDIT NINJA :

[Le Grand Marché de l'Empire]


Dernière édition par Zilean Volimar le Ven 16 Juil - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellen River

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 18/06/2010
Emploi/loisirs : Archère & Monteuse de Dragon
Humeur : Charismatique

MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   Mer 14 Juil - 17:20

Ellen fut ravie de voir qu'il ne s'était pas permis plus de question. Aujourd'hui, elle n'avait pas le moral à cela, alors, elle lui offrit un joyeux sourire et, prête à partir, elle se pencha vers l'infirmière qui gigotait un peu. Le jeune femme mit ses doigts dans une des petites ouvertures qu'il y avait dans le carquois. Ceux ci en ressortirent colorés, une légère couche de poudre dessus. Elle entama d'en mettre sous le nez de l'infirmière, celle ci faillit ouvrir les yeux, mais bien vite, sa silhouette sembla s'écraser comme une masse contre la chaise.
Ellen se retourna vers Zilean .


" Maintenant nous pouvons faire le vacarme que nous voulons ici. Ah, et comme vous allez en ville... "

Elle réfléchit un instant, hésitante à repartir tout de suite sans remercier Slayn et Ezekiel.
Bien, elle écrirait un mot et reviendrait dans peu de temps les remercier en temps et en heure.


" Comme vous avez deviné qui je suis, je serais d'un avis amusant que vous regardiez en direction de la montagne qui fait dos à la capitale. Au sommet bien sûr. Vous n'aurez qu'à regarder quand vous entendre chanter le vent. "

Ellen serra l'ocarina dans sa main, serra le carquois contre elle et analysa une dernière fois l'infirmière. Elle resterait dans cet état pour une heure. Zilean traversa la porte, tandis que la jeune femme avait ouvert en grand une fenêtre. Un dernier regard au maitre d'arme, un impressionnant homme. Avec l'inestimable sentiment qu'ils allaient se voir très bientôt. Un dernier regard. Des yeux qui cherchent une réponse et trahisse qui elle était. Des yeux qui ont trouvé ce qu'ils cherchaient.

" N'en voulez ni à l'Empereur ni à Slayn. Il y a des choses plus terrifiante encore que la torture et les bourreaux dans ce château. Ne cherchez jamais des réponses qu'on ne veut vous apporter. Je suis sure que le moment venu, vous saurez tout. Pour le moment, contentez vous d'obéir. "

La jeune femme sourit. De ce sourire léger, remplit que connaissance et d'inquiétude. Elle tourna la tête au vide, elle était haute. Le vent venait faire voler ses cheveux dans la pièce.
Elle sauta.
Une seconde, l'ocarina en bouche, l'arc d'une autre main. Fléchit une jambe, un genou, respiration régulière.
Sa silhouette venait d'atterrir au sol, debout, elle courait déjà en direction des murailles, de la montagne qui se collait à la capitale, de ce sommet où coulait le fleuve.
Elle s'arrête en chemin pour écrire quelques lignes à Ezekiel. Elle apporte le papier à une chouette des neiges. Et elle part, silencieuse.


---

Ellen court encore. Sa respiration fait ressentir qu'elle est épuisée, ses muscles vont flancher, et elle commence à voir trouble. Elle est presque arrivée au sommet de la montagne qui borde la ville. Encore un effort, son ascension prend fin. Elle s'écroule pour respirer.
Elle se lève, regarde la ville qui lors de son départ était endormie, maintenant elle va bientôt se réveiller. Elle décide que c'est elle qui réveillera la ville, plus tôt que prévue.
La jeune femme s'est redressée et semble dominer tout l'horizon. Elle est minuscule et on ne pourrait apercevoir d'elle un petit point allongé. Mais déjà, le vent chante avec elle. Elle a l'ocarina en bouche, elle est apaisée, elle est calmée.
Elle joue de l'instrument sans s'arrêter, la ville a pris une nouvelle odeur, une nouvelle atmosphère. Les gens, qui sont directement liés à la magie dans cette ère glacière, ressentent une pression. Certains se lèvent.
On tourne la tête.
Des battements d'ailes puissantes. Un dragon, semblable à celui qui s'était posé en ville la veille, vient d'apparaitre au loin.
Ellen sourit. Son ocarina rangé à sa ceinture. Sa paume de main s'est déchirée pour lui offrir un long fouet. Il claque, sec. Le dragon n'a même pas jeté un regard à la ville, il a foncé sur la montagne. Un rugissement.
La jeune femme, heureuse de voir que son fidèle ami est là, fonce sur lui. Il a toujours son sang sur les ailes et le dos, un peu sur le coup. Il l'a attendu. Elle se hisse dessus, sa paume de main se redéchire et le fouet semble se refondre dans ses os. Le dragon s'élance au dessus de la ville, rugit une dernière fois et s'élance à une allure douce vers la forêt.
Sur son dos, Ellen va finir sa nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande infirmerie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande infirmerie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: La Cité Blanche :: Le Château :: Intérieur du château-
Sauter vers: