Les Mondes de Glace

Là où la magie ne suffit pas pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La moitier du voyage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Zicks

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/06/2010
Emploi/loisirs : Pilier de terre
Humeur : Veut apprendre

MessageSujet: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 18:15

Lors de la première moitier de son voyage, ayant débuté dans un village nouvellement détruit par quelque chose, Joshua avait dut faire face à la froideur de la nature comme jamais il n'en avait affronté jusqu'à présent. Comme si plus il s'approchait de son objectif plus le terrain était affecté par la magie. Les créatures au débuts craintive de son approche devinrent rapidement désireuse de manger ses rations, ou même lui. Les combats pour sa vie et sa nourriture devinrent de plus en plus fréquent, mais heureusement pour lui chaque victoire lui apportait plus de ration à manger. Il ne croisa aucun dragon, du moins il n'en vit aucun au sol. Plusieurs le survolèrent par moment. Mais il n'arrivait pas a distinguer celui qui était dessiné sur le bout de papier qu'il avait apporté avec lui. Il décida de renoncer à le trouver. Il trouverait l'Arbre et trouverait le moyen de communiquer avec lui. S'il était vrai qu'aucun mortel n'y était parvenu. Alors il avait ses chances, puisque ce même arbre le voulait en vie. Si c'est bel et bien lui qui en avait voulu ainsi. Tant de question, tant de supposition. Il devait avoir des réponses. Il marchait sans relâche ce reposant que lorsqu'il tombait de fatigue ou que la faim lui imposait le repos. Il venait de reprendre la route ce matin là. Le soleil ce levait a peine. Quelque lueurs seulement. Et il était finalement tomber sur un truc étrange. Plus que tout ce qu'il avait vu. Une sorte d'écran a peine visible en pleine lumière. Et pourtant bien là. Dans cette semi-obscurité elle était visible. Il avança vers l'écran jusqu'à mettre sa main dessus et remarqua qu'elle passait au travers. Ce n'était donc pas la fin de son voyage. Mais le début. Il releva la tête avec un sourire.

* Me voilà. Patience j'arrive.*

Il la franchit sans ce poser plus de question. Redoublant d'ardeur dans ses pas. Surtout qu'il ce sentait surveiller. Il le sentait au plus profond de lui. Comme si tout à coup, rien ne servait de ce cacher. Il était visible peu importe ce qu'il ferait. Il avançait donc sans ce soucier de passer inaperçut. Ne fait plus attention a ne pas laisser de trace. Il avançait simplement vers son objectifs. Il était malgré tout très attentif a son environement, C'est pas parce qu'on était en désavantage qu'il ne fallait plus être vigilant. Seulement ne plus ce soucier de faire ou non du bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Harryde Lupsul
Staff
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Entre la Montagne et les Dragons...
Emploi/loisirs : Pilier de Glace
Humeur : Inquiète

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 20:06

La forêt semblait se rendormir à quelques endroits, tandis que le soleil se levait. Tout les êtres qui y étaient se faisaient discrets, surveillaient. Tandis qu'à d'autres environs, c'était des peuples entiers de créatures qui s'élevaient et commençaient à chasser. Chose qui inquiétait le pilier de glace : les meutes chassaient bien trop souvent, bien trop férocement. Elle avait peur de ce qu'elle pressentait, et espérait avoir tord, pourtant, la nature ne peut rien cacher à un pilier surtout si la raison de cette agitation était causée par un déséquilibre total, venant d'un autre pilier.
Harryde chassa cette idée de sa tête d'un coup, comme alerté par tous ce qui l'entourait, la neige se faisait prudente et la température veillait à rester froide et mortelle pour les faibles et les malintentionnés, normale pour ceux qui viennent chercher des réponses : quelqu'un venait de pénétrer dans la barrière. Bien sûr, la forêt était dense bien avant la barrière, mais celle qui se trouvait près de l'Arbre Monde était différente. Une forêt dangereuse, vivante, tout en étant apaisante. Des mélanges qui excitaient les sens de la femme, qui aurait voulu s'interroger plus longtemps. Mais une meute d'ours ne lui en laissa pas le temps, elle bondit du sommet de l'arbre où elle se trouvait, saut de l'ange, la tête en avant, puis jeta ses bras vers le sol qui s'approchait mortellement d'elle. Ce fut un loup, qui laissait émaner de son corps aux allures à la fois mortelle et sage, de l'énergie, oui, il semblait que l'énergie se matérialisait, dansait comme des flammes sur sa robe blanche, immaculée, avec ses reflets bleus donnés par la matérialisation de l'énergie même. Un spectacle qu'aurait voulu éviter de voir apparaitre la meute d'ours, à quelques kilomètres de là. Aussi loin, ils avaient senti le pilier se transformer, bondir, comme si que ses griffes acérées se trouvaient déjà à quelques centimètres de leur gorge épaisse. Ils s'élancèrent en groupe dans une course folle, rattrapé rapidement par le loup qu'était devenu Harryde. Elle voulait comprendre. Comprendre le vol de Dragon des derniers jours, comprendre pourquoi le sang d'Ellen se trouvait sur l'un d'eux, et il semblait qu'elle avait trouvé la réponse, après quelques jours de recherche. Le jeune femme prenait toujours des risques énormes en venant librement ici, mais jamais elle ne s'était fait agressée, alors pourquoi cette fois, la nature s'était dressée contre elle ? Le pilier de glace voulait le comprendre, et, elle bondit, remarquant qu'elle s'approchait dangereusement de la barrière, et donc sortirait du territoire de cette meute là. Mais ils ne s'arrêtaient pas, et cela l'inquiétait. Elle voulu les stopper, mais ils semblaient trop sûrs de leur "faute", ils assumaient d'avoir attaqué une alliée de taille pour la nature.
Le plus grand se jeta sur le loup, qui esquiva d'un saut magistral, juste à temps. Les autres hésitaient à attaquer un pilier, mais ils se jetèrent tout de même quand leur chef gronda, et rien ne sembla les faire changer d'avis : ça serait un combat à mort, et dans cette forme, Harryde ne pouvait qu'utiliser ses pouvoirs d'élémentaires, et faire tomber de la neige ne lui servirait pas à grand chose, et elle n'avait pas envie de créer des horizons de glaces. Très bien, puisque c'était comme ça.
Il y eut des craquement lorsque le loup bondit entres quelques arbres, elle reprenait forme humaine et atterrit en effectuant un impressionnant roulé boulé qui la mena juste au pieds d'un ours, qui avait l'air plutôt jeune. Elle grimaça en levant sa main vers ses épaisses pâtes, et faillit fermer les yeux quand elle bondit à sa droite et tendit le bras gauche pour l'égorger, elle serra ensuite les dents pour aller en achever un deuxième : ses mains laissaient s'échapper une étrange énergie aux couleurs de glace, et elles tranchaient absoluement toutes choses qu'elles effleuraient. Elle évita de déformer son visage lorsque que deux ours, bien grands, se jetèrent très rapidement sur son corps, elle esquiva de justesse de se faire entailler, mais cette esquive lui permit de tendre les deux bras, de bondir aux dessus des deux agresseurs et de les rompre. Une fois à terre, elle sentait son corps s'engourdir, ses gestes étaient fluides et naturellement fait pour tuer. Heureusement elle n'eut pas le temps de savourer cette demi victoire sur le sang, une douleur vint lui prendre le flanc droit : le plus grand de la meute venait d'abattre sa pâte meurtrière sur elle. Le pilier de glace plongea au sol pour éviter le second coup, elle n'était pas immortelle, il fallait qu'elle ait recourt à de plus grandes méthodes.
Harryde décida qu'il fallait éliminer d'abord le chef de la meute, il était le plus grand, le plus épais, et le plus dangereux, surtout. Très bien, il suffisait de... Trop tard, le reste tout entier de la meute se jeta sur elle tandis que sa proie s'échappait en direction de la barrière. Pas le choix, alors que les créatures se ruaient sur elle, ses yeux devinrent bleus glacés, et une vague de glace se dégagea de son corps, gelant instantanément tous ce qui était tout autour d'elle. Elle ne prit pas le temps de regarder ce qui se passait, elle faillit trébucher mais reprit un équilibre correcte, et s'élança à grandes foulés à la poursuite du chef : derrière elle, le vaste champs de glace sembla imploser et réduire à néant tous ce qu'il avait capturé et voulait détruire; les ours avaient été désintégré. Il aurait presque fallut quelle se re-transforme en loup, puisque sa blessure au flanc semblait plus grave qu'elle ne le pensait, et la ralentissait, mais ce n'était pas grave, dans ce cas là...
Elle tendit un bras droit sûr, on aurait eut l'impression qu'elle tenait un arc, et c'est ce qui apparut d'ailleurs : un arc de glace, aussi souple que du bois et des lianes, pourtant, il s'agissait bien de glace qu'elle contrôlait entièrement. Et sa main gauche vint rejoindre son oeil. Ses doigts relachèrent le tout.
Une flèche mortelle fut tirée, traversant le reste de chemin qu'il y avait entre elle et l'ours qui passait à côté d'un parfait inconnu sans s'en occuper, il passa à peine la barrière que la flèche de glace, tranchante, passa à cm de l'oeil de l'humain présent, une seconde plus tard, elle venait de transpercer droit au coeur l'énorme animal qui s'effondra de tout son poids à terre.
Il était déjà mort.
Harryde arriva enfin sur le lieu, s'arrêtant tout juste devant l'humain qui se présentait devant elle, le jaugeant de haut en bas, juste une fraction de seconde, avant de se lancer à pas rapides devant l'ours. Elle se ficha devant, le retourna sur le dos avec amertume et parla pour elle :


" J'espère que ton agressivité ne veut pas dire qu'il est de retour, qu'Ervyne te mène au repos, vieux frère. "

La femme se baissa, posa sa main sur la grosse tête de l'ours, puis, comme si que ses muscles avaient été décuplé, elle le souleva pour le passer à l'intérieur de la barrière. Elle le reposa à terre, et à ce moment même, une centaine de petites lumières, semblables à des lucioles et des feus follets, vinrent autour de l'animal mort, celui ci sembla ne devenir que poussière, alors qu'en fait, son corps prenaient l'aspect de milliers de petites lumières qui s'étouffaient dans l'air. Ensuite, ne prenant toujours pas garder à l'humain présent, elle siffla lorsque toutes les lucioles et tout les feux follets repartirent en direction du centre de la forêt.
Le silence allait gagner quand dans les airs, un énorme dragon aux teintes bleus glacés et blanches survola les environs puis vint se poser, il plongea son regard curieux dans ceux de la femme, puis il s'élança à toute allure dans la forêt.


" File aussi vite qu'Ervyne te le permet. Takaschi doit savoir. "




~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-ice.bbactif.com
Joshua Zicks

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/06/2010
Emploi/loisirs : Pilier de terre
Humeur : Veut apprendre

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 21:34

Il avait bien progressé lorsque la terre ce mit a trembler prêt de lui. Il fléchit les genoux arrêta tout mouvement et patienta. Lorsqu'il comprit afin ce qui allait lui tomber dessu il ne put que pivoter sur lui même et laisser la place à l'ours géant qui venait de sortir droit devant lui. À peine une fraction de seconde plus tard un reflet bleuté attira son regard. Et comme si le temps c'était arrêté il vit clairement une flèche passer devant son oeil et frappa l'ours en plein dans son coeur.

* Wouah!!... Peu importe qui a tiré ce trait c'était du grand art.*

La réponse à cette question ne ce fit pas attendre. Une jolie jeune femme sortie des bois et alla directement vers l'ours. Elle parla au cadavre. Le ramena derrière la barrière et là il vit un spectacle magnifique. La vie retournait à la magie. Un cycle sans fin. Il ne put que regarder ce spectacle jusqu'à ce que l'air devienne irrespirable. Un dragon ce posa près de la jeune femme. Et repartit aussitôt. Elle lui adressa quelque parole encourageant, mais ne porta pas une seule fois son attention sur Joshua. En temps normal il aurait poursuivit sa route. Mais elle venait de mentionner à deux reprises le nom d'Ervyne.

" Pardonnez- moi, vous sauriez probablement me conduire ou je souhaite aller. Je cherche justement à parler à cette Ervyne. "

Il attendait de voir sa réaction. Mais elle semblait trop préoccupé pour lui répondre. Il décida donc que vut la vitesse à laquelle elle ce déplaçait. Si elle voulait lui répondre elle le rattraperait. D'ici là s'il suivait cette magie qui vien de filer vers le centre de la forêt. Il poursuivit sa route. Ce désinteressant de la jeune femme. Sa mission avait plus d'importance qu'une femme. Il était trop près du but. Et puis elle pouvait toujours lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Harryde Lupsul
Staff
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Entre la Montagne et les Dragons...
Emploi/loisirs : Pilier de Glace
Humeur : Inquiète

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 21:49

Harryde soupira malgré les traits inquiets qui se dessinaient sur son visage. Là, elle avait envie d'aller dormir. Elle faillit défaillir en sentant son flanc droit la lancer. Non, d'abord, elle irait soigner cette affreuse blessure, elle ne voulait pas laisser ça s'infecter par orgueil, qu'elle n'avait pas. Elle décida donc que sa priorité serait de se soigner à l'Arbre, elle retournerait se laver aux puits de lune, et elle irait dormir quelque part. Oui, très bon plan, elle se reposerait avant de faire quoique ce soit. Cependant, une voix vint l'arrêter de penser.

" Pardonnez- moi, vous sauriez probablement me conduire ou je souhaite aller. Je cherche justement à parler à cette Ervyne. "

Elle ne répondit d'abord pas, préoccupée par sa blessure. Elle l'a tâta du bout des doigts, son corsets de cuir avait été arraché et le sang coulait. Elle en oublia le jeune humain qui reprenait son chemin et se posa par terre, sortit d'un poche accrochée à sa cuisse un long bout de tissu qu'elle s'enroula autour d'elle, quelques tours, voilà, cela devrait suffire en attendant. Oui, c'était parfait. Enfin, elle se releva, se craquer la nuque, replaça quelques cheveux rebelles. Puis, la voix de l'homme revint à elle :

"Je cherche justement à parler à cette Ervyne. "

Elle tourna vivement la tête, il n'était qu'à quelques mètres, alors d'un pas fluide mais rapide, elle le rejoint, et d'une voix certaine, elle s'écria :


" Qui te dit que tu pourrais lui parler ? "

Il n'y avait aucun appel dans sa voix, ferme. Elle vint se placer devant lui, attendant des réactions, des réponses. Oui, aucun doute, c'était lui qu'elle avait senti lorsqu'elle était au sommet de l'arbre.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-ice.bbactif.com
Joshua Zicks

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/06/2010
Emploi/loisirs : Pilier de terre
Humeur : Veut apprendre

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 21:57

" Honnêtement? Personne. Mais j'ai besoin de réponse et c'est la seule à pouvoir m'en donner. Alors elle me parlera. Donc je dirais que c'est simplement la foi, la foi d'être sur le point d'atteindre ma raison d'être. Alors s'il vous plaît laissez moi passer. Qui que vous soyez."

Elle était devant lui et c'était presque insultant d'avancer. Et pourtant il le fit. Il devait avancer. Pour une fois il avait un vrai but dans la vie et pas simplement mourir.

" Si vous voulez continuer de m'intéroger je vous préviens ce sera en marchant. J'ai pas fait tout ce chemin pour retourner sur mes pas. Alors j'y vais."

Il continua son chemin. La question qu'elle avait posée était juste. Rien ne lui garantissait la réussite de son geste. Et pourtant rien ne l'empêcherais d'essayer. Sa chance le préserverait jusqu'à cet arbre. Même s'il devait affronter des êtres déranger. Et comme cela ne semblait pas naturel même pour les gardiens de cette endroit, alors ils les élimineraient pour le bien de cette terre.

" Une question supplémentaire si vous le permettez, Je suis a combien de temps de ma destination?"
Revenir en haut Aller en bas
Harryde Lupsul
Staff
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Entre la Montagne et les Dragons...
Emploi/loisirs : Pilier de Glace
Humeur : Inquiète

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 23:17

Harryde ne le coupa pas, elle jaugeait, observait, écoutait. Alors il n'avait pas la moindre idée de qui elle était ? Elle en fut surprise, étonnée de lui sembler si indifférente, mais ne tiqua pas. Il semblait vouloir coûte que coûte des réponses, sans intention déplacé. Il avait un but, semblant questionner sur sa présence et sa non mort. Il avancerait. Et le pilier de glace ne tira pas un sourire cependant à cette détermination. Il voulait passer. Elle ne l'arrêterait pas, seulement, il fallait que les choses soient clairs.

" Qui je vous croyez que je ne suis pas, je peux vous apporter vos réponses, je peux vous mener à votre but comme je peux réduire à néant vos chances d'aller plus loin. "

Elle le fixa, comme pour chercher au fond de lui, qui il était, pourquoi était-il là, et surtout, pourquoi cette ambition de trouver Evryne ?

" Jusqu'ici, quatre mortels ont eut l'opportunité de voir Ervyne et de lui parler. Le premier est Guillian, qui est mort depuis des centaines d'années déjà. Le deuxième est en vie mais j'ignore étrangement tout de lui. Les deux derniers sont en vies et vous connaissez de nom au moins l'un d'entre eux. Ah, il y a aussi une personne qui est rentrée indirectement en contacte avec. "

Harryde s'arrêta un instant. Il voulait marcher, aller tout droit, et finalement, elle se décida de répondre à sa question, sans inspiration, elle reprit d'une traite.

" Pour vous, à quelques heures de marches, pour moi, quelques minutes. Et c'est tout droit, il vous faudra juste faire attentions aux créatures et faire bien attention. Aucune chance ne vous sauvera si une d'elles vous attaque. "

Elle s'était mise à ses côtés pour marcher.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-ice.bbactif.com
Joshua Zicks

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/06/2010
Emploi/loisirs : Pilier de terre
Humeur : Veut apprendre

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mar 29 Juin - 23:31

Ainsi donc elle devait être Miss. Glace. Peu importe. Elle lui raconta l'histoire comme quoi 4 mortels l'auraient déjà approché. Il était intéressant de savoir qu'il connaissait de tel mortel et qu'il lui ait caché tout ça. Probablement d'ancienne connaissance qui ne partageait pas ses valeurs. Puis elle répondit a sa question il sourit et laissa tomber son sac au sol. Quelque heures seulement le séparait de son objectif tout ses trucs ne pourrait que le nuir s'il arrivait face à face avec ses créatures. Il garda ses amies fidèles auprès de lui. Même si la jeune femme avait décidé de marcher avec lui, il préfèrait être prêt. Ce qui le fit sourire c'est lorsqu'elle parla de la chance qui ne serait pas de son côté.

" La chance pas de mon côté? Elle est bien bonne. Car si l'arbre me veut mort, il n'avait qu'à pas me laisser en vie si longtemps et me laisser mourir quand je le voulais!"

Il avait serré le manche de ses armes puis reprit son calme tout aussi rapidement. Puis il la regarda enfin pour vrai, l'analysant, il remarqua la blessure.

" Si vous pouvez y aller en quelque minutes, et que cela peut vous soigner, alors hatez-vous, on ce retrouve dès que j'y serais je n'ai pas besoin de vous pour m'y rendre tant que je sais que j'ai le bon cap, et mon insctinc me dit qu'ici je ne pourrais pas me perdre."

Il lui sourrit. Après tout peu importe qui elle était c'était une femme blessé.

" Surtout que je voudrais pas avoir à vous porter pendant la dernière heure. Je préfère que vous soyez en sécurité rapidment. Je saurais me débrouiller."

Il sourit a nouveau et continua de marcher.

* Ma chance me faire defaut? Si près du but. Ce serait spécial. Mais serais-ce vraiment improbable? après tout je vais surement devoir mériter cette audience.*

Quelque heures seulement. Il accéléra le rythme sans vraiment le remarquer, malgré la température qui ne faisait qu'être plus étouffante il ce sentait de plus en plus léger. Comme entraîner par une essence qui lui échappait. Sa chance le portait peut être simplement. Il ne saurais l'expliquer. Peut être que la femme a ses côtés le sait. Et c'est pourquoi elle s'est mit a le suivre et n'a pas décidé de lui nuir, et on sait tous a quel point il lui aurait été facile de l'arrêter. À moins d'avoir une chance de cocu.. Attend c'est exactement ce qu'il a. Il marcha donc d'un pas rapide vers l'arbre. Guettant le moindre bruit. Sur ses gardes à tout moment, les paroles de la femme lui avait en quelque sorte rappeler qu'il devait user de plus que de sa chance.

Revenir en haut Aller en bas
Harryde Lupsul
Staff
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Entre la Montagne et les Dragons...
Emploi/loisirs : Pilier de Glace
Humeur : Inquiète

MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   Mer 30 Juin - 13:19

Harryde marchait en l'écoutant parler, et elle fut presque étonnée de voir qu'il lui souhaitait presque d'aller en devant pour qu'elle se soigne, et qu'il la rejoindrait plus tard. Elle, elle était en sécurité ici, enfin, elle l'espérait tout du moins, et elle n'aurait aucun soucis à se faire pour cette blessure, cependant, il avait tout de même raisons, elle se devait de se soigner et de faire ce qu'elle avait à faire. Alors, prenant une grande inspiration, elle se demanda rapidement ce qu'elle devrait faire. Les créatures ne dépendaient plus de la volonté de l'Arbre, dorénavant. Mais la meute d'ours était morte, il devrait pouvoir atteindre sans difficulté son but, les prédateurs savaient que les piliers tueraient, maintenant.
Harryde s'avança un peu plus et prit sa respiration afin d'annoncer quelques mots.


" Tu ne verras pas Ervyne, mais selon ce que tu es, peut-être te donnerais-je l'accès à l'Arbre et aux réponses. "

Le pilier de Glace se redressa et resserra le tissu qui pensait sa plaie au flanc droit, il lui fallait partir. Alors, dans un élan qui n'appartenait qu'à elle, elle se mit à courir quelques mètres, avant de bondir au sol les bras en avant, pour retomber sur quatre pattes de loups. Un loup comme personne ne pourrait en voir. Un loup qui mélangeait chimère, invention et réalité. L'animal qu'était devenu la femme tourna la tête vers Joshua, avant de s'élancer dans une course où personne ne semblait pouvoir l'arrêter.

-> L'Arbre.



~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-ice.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La moitier du voyage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La moitier du voyage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Glace :: L'Arbre Monde :: La Barrière de Glace-
Sauter vers: